Grève du contrôle aérien en France les 20 et 21 mars : 20% des vols annulés

DP / Paris Orly Sud https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Vue_Orly_Sud_Tour_VORDME_Orly.jpg

A l’appel de l’UNSA, les contrôleurs aériens français seront en grève les 20 et 21 mars. 20% des vols seront annulés à Paris-Orly, Beauvais, Lyon, Nice et Marseille.

La DGAC a annoncé vendredi que le syndicat UNSA avait déposé un préavis de grève couvrant la période du dimanche 20 mars au lundi 21 mars 2016. Elle a demandé aux compagnies aériennes de réduire leur programme de vols de 20% sur les aéroports de Paris-Orly, Beauvais, Lyon, Nice et Marseille pour les deux journées. Des perturbations sont attendues sur l’ensemble du territoire. Les passagers sont invités à s’informer auprès de leur compagnie aérienne.

L’UNSA entend protester contre la décision d’accélérer la baisse des effectifs du contrôle aérien en France en 2016. Selon le syndicat, le taux de remplacement des départs est passé de 80% à 65%, « ce qui apparaît en totale déconnexion avec les besoins opérationnels des centres de contrôle et les objectifs de régularité et de ponctualité assignés par l’Europe à la Direction des Services de la Navigation Aérienne » , fait savoir l’UNSA dans un communiqué.

L’UNSA déplore aussi « le retard technologique considérable » et « le manque d’investissement » au cours des dernières années. « Les systèmes actuels d’un autre âge sont dépassés et conduisent à des pannes de plus en plus fréquentes ayant des implications directes dans la chaîne de sécurité. Les contrôleurs aériens, certes régulièrement entraînés à les gérer, subissent de plus des défaillances de leurs outils et s’en inquiètent (extinctions d’écrans radars, système d’avertisseur de collision défaillant, redondance des systèmes suspendue, calculateur des plans de vol datant des années 1980) » , écrit le syndicat.

« Les contrôleurs aériens exigent de la DGAC qu’elle se dote de moyens pour réaliser ces révolutions technologiques qu’elle ne peut plus différer » , insiste-t-il.

L’UNSA souhaite que les négociations se poursuivent et que le gouvernement garantisse, « comme il s’y était engagé » , la prise en compte et le financement des missions de la DGAC.

Photo DP / Paris Orly Sud

6 commentaires sur “Grève du contrôle aérien en France les 20 et 21 mars : 20% des vols annulés

  1. quelle bande de bras cassés ces gens…. ils ruinent toute l’économie d’un pays, pour un statut le meilleur de France. Inconscients…

  2. Quel mépris vis à vis des autres ! Quelle belle image donnons nous au monde : 1ere destination mondiale. Sont ils au moins conscient du mal qu’ils engendrent ? Se rendent-ils compte des conséquences de leurs actes ? Ils ont un job eux au moins et gagnent mieux que l’essentiel des gens. Venez travailler dans une PME : vous connaitrez le vrai sens du mot travail et ce qu’est la pression.

  3. Ils sont pires que les pilotes ceux là, des nantis dans toutes sa splendeur!!! J’espère qu’ils n’auront rien ces feignasses!!!!

  4. Je sors de l’aeroport de toulouse où c’était le chaos total et où des centaines de personnes ont encore été prises en otage par ces irresponsables professionnels de la grève. Ils ont qu’à venir voir dans quelle m**de se retrouvent des pauvres innocents complètement pris au dépourvu et qui voient leurs projets professionnels ou perso bouzillés par ces nuls. Ils me dégouttent.

  5. Je ne suis pas français, je ne vole pas depuis ou vers un aéroport français… Mais je me fais quand même emmerder par un sujet qui ne me regarde pas! Hier, vol annulé au Luxembourg, aujourd’hui je suis bloqué à Milan. Un tonnerre d’applaudissements pour ces fantastiques messieurs!

  6. Merci les controleurs aériens
    .Vous m’ avez bien pourri la vie à mon retour de vacances de MARRAKECH; Nous n’ avons pas pu décoller et il a fallu à nos frais retrouver un autre billet à prix d’ or pour le lendemain sans être surs à nouveau de décoller encore; j’ ai du payer une nuit d’ hotel en supplément soit 160 euros. Le deuxième est parti le lendemain avec 6 heures de retard et nous avions laissé notre voiture au parking de Beauvais.alors que nous avons atteri à Roissy.
    A trois heures du matin il etait trop tard pour aller la chercher alors on a du prendre une journée pour la recuperer.
    Maintenant c’ est la galère pour se faire rembourser et je crois bien que je vais perdre dans cette histoire la somme sympathique de 1200 € . Je vous hais les controleurs aériens

Laissez un commentaire