Air New Zealand va équiper ses ATR d’un système de navigation avancé

ATR 72-600 d'Air New Zealand (MSN 1182) au décollage de Toulouse Blagnac - Source : ATR

Air New Zealand a signé un partenariat avec ATR pour équiper ses nouveaux turbopropulseurs d’un système évolué de navigation qui lui permettra d’améliorer ses opérations.

Air New Zealand a annoncé le 4 février qu’elle deviendra en 2018 la première compagnie aérienne dans le monde à opérer des ATR dotés de la technologie RNP AR (ou navigation avec performance requise). Ce système permet à des pilotes spécialement formés de voler à basse altitude avec une route plus précise et plus efficace vers l’aéroport de destination, avec à la clé des économies de carburant, une diminution des émissions polluantes et un moindre impact des intempéries sur les opérations.

Air New Zealand va investir plus de 25 millions de dollars dans ce projet, développé en partenariat avec ATR. Le constructeur basé à Toulouse devra au préalable obtenir la certification du nouveau système.

Selon le chef des opérations en vol et de la sécurité d’Air New Zealand, le commandant David Morgan, la technologie RNP AR va aussi bénéficier aux passagers : « cette technologie nous permettra de fournir un service moins perturbé aux clients qui voyagent sur nos ATR quand les conditions météorologiques rendent difficiles nos opérations avec les turbopropulseurs, en particulier durant l’hiver » , explique-t-il.

La compagnie néo-zélandaise a commandé en novembre dernier quinze ATR 72-600 de 68 sièges destinés à son réseau régional. Quatre appareils sont destinés à l’expansion, les onze autres serviront au remplacement des ATR 72-500 de génération précédente. Air New Zealand exploitera ainsi une flotte de 29 modèles 72-600 en 2020. Il s’agira de la troisième plus grande flotte d’ATR au monde.

Photo ATR

 

Laissez un commentaire