Air Algérie se renforce à Montpellier

Konstantin von Wedelstaedt GNU FDL 1.2 : Boeing 737-800 d'Air Algérie https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Air_Algerie_Boeing_737-800_KvW-1.jpg?uselang=fr

Après une année 2015 en dents des de scie, Air Algérie va se renforcer à l’aéroport Montpellier-Méditerranée : la compagnie augmente en 2016 la capacité vers ses deux destinations, Alger et Oran. 

La  Responsable de la Promotion des Ventes d’Air Algérie, Fatiha Gaouaou, a présenté le 4 février le programme de vol au départ de Montpellier pour l’année 2016. La compagnie proposera un vol hebdomadaire pour Alger dès le mois d’avril, qui volera jusqu’à fin octobre et sera ensuite maintenu durant l’hiver 2016-2017. L’avion décollera tous les vendredis de Montpellier à 11h45, pour une arrivée à Alger à 12h15. Durant les mois d’été, les horaires changent, avec un départ à 17h30.

Par ailleurs, la ligne hebdomadaire saisonnière pour Oran est à nouveau programmée, du 24 juin au 16 septembre.

Les deux lignes seront opérées avec des Boeing 737-800 configurés en classe unique pour 162 passagers.

Selon Fatiha Gaouaou, « ces différentes nouveautés constituent une énorme augmentation de capacité, qui permettra à tous les Languedociens de décoller depuis chez eux plutôt que d’aller prendre l’avion dans des aéroports éloignés » .

Air Algérie a transporté l’année dernière 4.500 passagers au départ de l’Aéroport Montpellier-Méditerranée, un trafic qui se répartit à part égale entre Alger et Oran. Ce chiffre marque un recul de presque 20% par rapport à 2014, « mais il ne faut pas en tirer de conclusion hâtive » , souligne dans un communiqué la responsable de la compagnie. « L’an dernier, nous proposions des vols de fin juin à début septembre, avec des performances très différentes d’un mois à l’autre. En juillet, notre trafic s’est envolé de près de 28%, alors qu’août a affiché un recul de 43% par rapport au même mois de 2014. Ces fortes variations sont liées à des ajustements de capacités. Face à une forte demande durant l’été, Air Algérie a dû optimiser l’utilisation de ses 44 avions en fonction des lignes ; ce qui nous a contraint à faire voler des Boeing 737 de moindre capacité vers Montpellier en août » , explique Fatiha Gaouaou.

Air Algérie est aujourd’hui « dans une forte phase d’expansion » , selon la responsable. 17 appareils ont été commandés et « seront livrés dans les prochaines années afin d’accompagner notre croissance » . La compagnie met aussi en avant la plate-forme d’Alger, où elle propose « un large choix de vols en correspondance » , vers de nombreuses villes algériennes comme Constantine ou Djanet, des métropoles africaines comme Le Caire, Dakar, Abidjan ou Bamako, ou encore le Moyen-Orient, notamment Dubaï. Plus loin, Air Algérie propose aussi des vols pour Montréal ou Pékin, avec de nouveaux Airbus A330 équipés de trois classes: Première, Affaires et Economique. Enfin, « les passagers français en transit n’ont pas besoin de visa algérien » , rappelle la responsable qui vante également les charmes d’Alger comme destination touristique.

Photo Konstantin von Wedelstaedt GNU FDL 1.2 : Boeing 737-800 d’Air Algérie

Laissez un commentaire