Londres Heathrow : trafic record en 2015 grâce à des avions plus gros

Heathrow / David Dyson : le premier Airbus A380 de British Airways se pose à Londres Heathrow

Malgré des capacités proche de la saturation, Londres Heathrow continue d’accueillir toujours plus de passagers grâce à l’utilisation par les opérateurs de plus gros appareils, notamment l’Airbus A380, indique l’aéroport à l’occasion de la présentation de ses résultats annuels.

Nouveaux record de trafic pour Londres Heathrow : la première plateforme européenne a vu 74,9 millions de passagers emprunter ses installations en 2015, réalisant ainsi une croissance de 2,2% par rapport à 2014. Une belle performance pour un aéroport qui ne compte que deux pistes et ne sait toujours pas s’il va pouvoir en construire une troisième. Le gouvernement britannique a reporté sa décision à l’été 2016, le temps de mener des études environnementales complémentaires – et accessoirement de laisser passer une échéance électorale alors que la question divise jusqu’au sein de la majorité conservatrice au pouvoir.

Londres Heathrow souligne que « l’utilisation d’avions plus gros et moins bruyants a contribué à l’augmentation du trafic annuel » . En moyenne, les appareils opérant sur la plateforme comptent 209 sièges, 2,1% de plus qu’en 2014. Leur coefficient de remplissage est stable, à 76,5%. Chaque avion transporte ainsi 160 passagers, 1,9% de plus que l’année précédente. Dans ces chiffres, l’effet super Jumbo est bien là : chaque jour, l’aéroport voit défiler au départ et à l’arrivée 20 Airbus A380 aux couleurs de huit compagnies aériennes (British Airways, Emirates, Etihad, Singapore Airlines, Qatar Airways, Malaysia Airlines, Thai Airways, Qantas). L’avionneur européen estimait d’ailleurs en 2014 que le nombre d’A380 à Heathrow devrait tripler d’ici 2020.

La croissance est portée par les marchés émergents, avec un trafic passagers en augmentation de 14% vers la Chine, de 8% vers l’Amérique latine et de 6% vers le Moyen-Orient. Ce trafic est stable vers l’Asie Pacifique (0,3%) et se développe plus rapidement vers l’Europe (3,9%) que vers l’Amérique du Nord (1,7%). Seule région à accuser une baisse, l’Afrique, avec un nombre de passagers en recul de 6,5%.

Photo Heathrow / David Dyson : le premier Airbus A380 de British Airways se pose à Londres Heathrow

Laissez un commentaire