Hong Kong Express prend 22 Airbus A321 et A320neo

Hong Kong Express : Airbus A320

Hong Kong Express Airways prépare son expansion : la low-cost a conclu le mois dernier des accords pour la livraison de dix Airbus A321 supplémentaires et de douze A320neo dans l’objectif de tripler sa flotte en trois ans.

La compagnie aérienne a signé en décembre 2015 un contrat avec la société de leasing Arctic Aviation Assets, la filiale spécialisée de Norwegian Air qui lui procurera entre 2016 et 2018 douze A320neo. Configurés avec 188 sièges, ces appareils seront prélevés sur le carnet de commandes existant de Norwegian auprès d’Airbus, qui comprend un total de cent A320neo.

En outre, Hong Kong Express indique aussi « avoir sécurisé » la livraison de dix A321 de génération actuelle auprès d’un fournisseur non divulgué, en plus de deux exemplaires déjà prévus. Aménagés avec 230 sièges, ces dix appareils sont livrables entre 2017 et 2018.

Hong Kong Express a fini l’année 2015 avec treize avions, des A320 de 180 places. Deux autres appareils de ce type doivent rejoindre la flotte en janvier, « un peu plus tard que prévu » selon son communiqué. Dans le courant de l’année, arriveront les quatre premiers A320neo, ainsi que les deux A321 précédemment commandés, si bien que la compagnie opèrera 21 appareils à la fin 2016. Avec les huit A320neo restants et les dix autres A321, la flotte comptera 39 avions d’ici la fin 2018. Elle aura alors triplé par rapport à la fin 2015.

Les projets d’expansion de la compagnie ne s’arrêtent pas là. Hong Kong Express vise en fait 50 appareils d’ici la fin 2018, mais cet objectif d’onze exemplaires supplémentaires dépend de la disponibilité des slots (créneaux de décollage et d’atterrissage) à l’aéroport international de Hong Kong, proche de sa limite de capacité.

« Hong Kong Express Airways a vu une demande énorme au cours des deux dernières années, et en conséquence la compagnie aérienne s’agrandit dans tous les domaines, des avions aux routes en passant par les employés » , explique Andrew Cowen, le directeur général de Hong Kong Express Airways. « Nous recherchons activement de nouveaux moyens de développer considérablement notre réseau, en investissant dans des avions supplémentaires, tout en essayant de trouver des solutions pour la difficile problématique des slots sur l’aéroport international de Hong Kong » , ajoute-t-il.

La compagnie envisage notamment de multiplier les vols de nuit pour profiter des créneaux libres à ces heures creuses.

Détenue en partie par HNA Group (également propriétaire de Hainan Airlines en Chine et d’Aigle Azur en France), Hong Kong Express a été lancée en 2004 mais a changé de modèle économique en 2013 pour opérer sur le mode low-cost. Elle vole aujourd’hui vers 20 destinations en Asie et vient d’ouvrir Hiroshima au Japon. Elle lancera deux destinations au Myanmar le mois prochain, Rangoon le 17 février et Mandalay le 21. Elle prévoit d’ajouter dans le courant de l’année Luang Prabang au Laos ainsi que Guam et Saipan. Elle se présente comme la compagnie aérienne la plus ponctuelle à Hong Kong.

Photo Hong Kong Express : Airbus A320

Laissez un commentaire