Finnair va densifier ses Airbus monocouloirs

Airbus A321 Sharklets de Finnair - CC Wikimedia / Valentin Hintikka

Finnair compte ajouter des sièges dans 22 Airbus de la famille A320 principalement opérés sur les liaisons européennes pour répondre « à la hausse de la demande sur son trafic d’apport » vers le hub d’Helsinki.

La compagnie aérienne finlandaise, membre de l’alliance Oneworld, souhaite avec ce programme optimiser l’espace à bord de ses moyens-courriers. Les sièges seront ajoutés à bord des appareils, sans pour autant réduire l’espace réservé aux jambes des passagers, préservant ainsi leur confort de voyage, assure-t-elle. L’espace à bord sera davantage optimisé par la modification des espaces techniques et de stockage situés à l’avant et à l’arrière des appareils.

La valeur de l’investissement s’élève à environ 40 millions d’euros et concerne 22 Airbus monocouloirs. Cette nouvelle configuration exclut 5 A321 qui en sont déjà dotés et comportent 209 sièges. La reconfiguration des cabines devrait prendre 2 semaines par avion au cours de l’année 2017. Cette nouvelle disposition des sièges ajoutera 6 à 13 sièges supplémentaires selon le type d’appareil, augmentant ainsi la capacité de la flotte d’Airbus monocouloirs de Finnair de presque 4% (en siège disponible par kilomètre).

Finnair a précédemment annoncé la nécessité d’augmenter la capacité du trafic sur ses vols d’apport européens en prévision de la hausse de capacité sur ses vols long-courriers. Elle a présenté en mai dernier un plan d’expansion visant à doubler d’ici 2020 son trafic vers l’Asie à partir du niveau de 2010. Cette stratégie repose sur les les 19 A350-900 XWB qu’elle a commandés. Deux exemplaires ont été livrés à ce jour. La totalité le sera d’ici 2023.

Pour alimenter ce trafic long-courrier, elle ajoutera de la capacité supplémentaire, principalement acquise par l’augmentation de la taille moyenne de ses monocouloirs au cours des années à venir. Dans l’intervalle, deux Airbus A321 sont pris en location à partir de mai 2016 pour un an.

La compagnie transporte actuellement plus de neuf millions de passagers par an et relie plus de 60 destinations en Europe avec 17 villes d’Asie. Finnair poursuit l’expansion de son trafic vers le continent asiatique avec le lancement, à l’été 2016, de deux nouvelles destinations, Fukuoka au Japon et Guangzhou en Chine.

Photo : Airbus A321 Sharklets de Finnair – CC Wikimedia / Valentin Hintikka

Laissez un commentaire