Air France-KLM : les attaques terroristes à Paris ont coûté 50 millions d’euros

Air France et KLM - © KLM

Air France-KLM chiffre à 50 millions d’euros l’impact des attaques terroristes du 13 novembre à Paris sur son chiffre d’affaires. Le groupe a néanmoins transporté le mois dernier 0,8% de passagers supplémentaires par rapport à novembre 2014.

A première vue, le trafic d’Air France-KLM au mois de novembre 2015 ne semble pas trop affecté par les attaques terroristes qui ont frappé Paris et la région parisienne le 13 novembre. Le groupe a transporté 6,5 millions de passagers, soit une hausse de 0,8% par rapport à novembre 2014. Le coefficient d’occupation des sièges progresse de 0,6 point à 82,6%.

C’est logiquement de et vers Paris que le trafic du mois dernier a été « sensiblement affecté » par les attaques, explique cependant Air France-KLM. Dans l’activité passage réseaux, qui regroupe Air France, HOP! et KLM, le coefficient d’occupation total était en baisse de 0,9 point sur la période du 14 au 30 novembre, alors qu’il était en hausse de 2,7 points sur les 13 premiers jours du mois. Sur l’ensemble du mois dernier, les trois compagnies aériennes ont néanmoins transporté 6,0 millions de passagers (+0,3%). Le coefficient d’occupation des sièges est stable ou en progression sur tous les réseaux, à l’exception des Caraïbes et de l’océan Indien où il recule de -1,2 point. Vers l’Amérique du Nord, il est stable (-0,3 point) en dépit des attaques terroristes et de la forte augmentation des capacités (+8,4% en SKO).

L’activité de Transavia a été affectée par les attaques « dans une moindre mesure » . La low-cost a transporté 0,5 million de passagers, en hausse de 7,0% en un an.

En revanche, l’activité cargo a été « principalement affectée par les mesures de sécurité complémentaires mises en œuvre à l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle à la suite des attaques » . Le coefficient de remplissage perd 1,2 point à 65,2%. Le groupe poursuit la restructuration de cette activité, marquée par une baisse de 33% des capacités tout-cargo par rapport à novembre 2014.

Avec ceci, Air France-KLM estime à « environ 50 millions d’euros » l’impact des attaques terroristes sur son chiffre d’affaires. Les effets devraient se prolonger en décembre, puis s’estomper ensuite. « Les tendances actuelles de réservation sont en ligne avec un scénario de rétablissement progressif incluant un impact très limité sur les volumes après la fin décembre 2015 » , indique Air France-KLM.

Le groupe note cependant que, corrigé de la grève de l’an dernier et de l’impact estimé des attaques terroristes sur les recettes du mois, la recette unitaire au siège kilomètre offert (RSKO) hors change est en baisse comparée à novembre 2014.

Photo : © KLM

Laissez un commentaire