Jet Airways autorisée à opérer par visibilité réduite avec ses ATR

ATR 72-500 de Jet Airways - CC BY-SA 2.0 Bangalore Aviation

La Direction générale de l’aviation civile indienne (DGCA) vient de délivrer à Jet Airways l’autorisation CAT II pour sa flotte d’ATR 72-500/600, ce qui lui permet d’opérer ces appareils par visibilité réduite.

Jet Airways devient la première compagnie aérienne indienne à recevoir l’autorisation CAT II pour des turbopropulseurs. Ses ATR 72 peuvent désormais opérer avec une portée visuelle de piste de 125 mètres au décollage, et de 300 mètres à l’atterrissage.

« Cela permettra à Jet Airways d’améliorer de façon significative les opérations et la ponctualité sur les routes exploitées en ATR, surtout pendant l’hiver dans le Nord de l’Inde, une région touchée par le brouillard. L’autorisation qui nous est délivrée témoigne aussi de notre engagement à améliorer la sécurité de nos clients en introduisant des systèmes, des processus et des produits à la pointe du progrès » , explique le Commandant Nikhil B. Ved, vice-président en charge des opérations chez Jet Airways.

La compagnie opère aujourd’hui 15 ATR 72-500 et 3 ATR 72-600 de 68 sièges chacun. Ces turbopropulseurs lui ont permis d’ajouter à son réseau de petits aéroports. Avec eux, elle vole depuis les grandes métropoles indiennes vers 35 destinations domestiques, comme Aizawl, Bhopal, Dehradun, Diu, Gorakhpur, Indore, Imphal, Madurai et Silchar.

Les ATR de Jet Airways sont par ailleurs équipés des technologies EFIS (Electronic Flight Instrument System) et FMS (Flight Management System) qui peuvent être programmés pour chaque segment afin de gérer au mieux les performances en matière de consommation de carburant.

A ce jour, une vingtaine d’ATR circulent dans l’espace aérien indien, en comptant notamment ceux d’Alliance Air, la filiale régionale d’Air India. ATR dispose également d’un centre de support client basé à Bangalore.

Photo : ATR 72-500 de Jet Airways – CC BY-SA 2.0 Bangalore Aviation

Laissez un commentaire