Un vol vers l’Egypte se déroute, l’alerte à la bombe était une « plaisanterie »

Airbus A320 de Small Planet Airlines - © Small Planet Airlines avec Rufinorey Acorda

Un vol à destination d’Hurghada en Egypte opéré par Small Planet Airlines a été contraint de se dérouter jeudi à la suite d’une alerte à la bombe qui s’est révélée être une « plaisanterie » de l’un des passagers. 

Dans la matinée du 19 novembre, un vol de Small Planet Airlines entre Varsovie en Pologne et Hurghada en Egypte a été interrompu à la suite d’une menace, indique dans un communiqué la compagnie aérienne spécialisée dans les vols charter.

Le vol P7 8015 opéré en Airbus A320 a été contraint d’effectuer un atterrissage d’urgence sur le plus proche aéroport, à Bourgas en Bulgarie, après qu’un passager a fait état de la possible présence d’un explosif à bord de l’avion. « Il a ensuite admis qu’il s’agissait d’une plaisanterie » , précise Small Planet Airlines. « Cependant, la sécurité est notre priorité numéro un et toutes les procédures nécessaires ont été appliquées » , ajoute-t-elle.

Les 161 passagers et membres d’équipage ont été évacués en toute sécurité après l’atterrissage à Bourgas. Les bagages ont été déchargés et contrôlés, l’avion inspecté. Rien de suspect n’a été découvert, a indiqué à Reuters un porte-parole de l’aéroport.

Le passager auteur de l’alerte à la bombe, un polonais d’une soixantaine d’années, a subi un interrogatoire et admis qu’il avait consommé de l’alcool, selon The Independant.

Small Planet Airlines a envoyé un autre avion avec équipage à l’aéroport de Bourgas pour transporter les passagers à leur destination finale d’Hurghada.

Cet incident intervient deux jours après que deux vols d’Air France au départ des Etats-Unis ont été contraints de se dérouter à la suite d’une fausse alerte à la bombe par un appel anonyme. Il souligne aussi le contexte tendu après les attentats de vendredi dernier à Paris qui ont fait 129 morts, sans oublier le crash de l’A321 de Metrojet dans le Sinaï en Egypte qui a explosé en vol le 31 octobre avec 224 personnes à bord en raison d’une bombe placée dans l’appareil, selon la Russie.

Photo : Airbus A320 de Small Planet Airlines – © Small Planet Airlines avec Rufinorey Acorda

Laissez un commentaire