Garuda Indonesia va déménager à Heathrow et choisir entre l’A350 et le 787

Visualisation d'un Airbus A350-900 XWB au couleurs de Garuda

Garuda Indonesia a prévu de transférer ses activités à Londres Gatwick vers Heathrow. En outre, elle choisira d’ici la fin de l’année entre les Airbus A350 et Boeing 787 commandés cet été lors du salon aéronautique du Bourget.

La compagnie aérienne nationale de l’Indonésie a obtenu des créneaux de décollage et d’atterrissage à l’aéroport de Londres Heathrow, indique le site CAPA. Elle prévoit de transférer ses opérations actuelles de Gatwick vers Heathrow en mars 2016.

L’itinéraire et la fréquence actuels, soit trois vols par semaine Jakarta-Amsterdam-Londres Gatwick-Jakarta, pourraient être modifiés à cette occasion, avec un découplage de Londres et Amsterdam. Les vols seraient alors réalisés quatre fois par semaine selon une route Jakarta-Singapour-Londres Heathrow-Jakarta. Amsterdam resterait servie cinq à six fois par semaine, dont deux à trois avec une escale à Singapour pour le vol aller. En effet, l’état de la piste à l’aéroport de Jakarta Soekarno-Hatta (CGK) ne permet pas à la compagnie aérienne de réaliser tous ses vols sans escale vers l’Europe. Les autorités aéroportuaires la limitent à trois vols non-stop pour que le 777-300ER à pleine charge n’endommage pas le revêtement de la piste. Des travaux doivent être entrepris pour remédier à cette situation, mais apparemment, pas avant 2017.

Par ailleurs, Garuda Indonesia avait le projet depuis 2014 de revenir à Paris et Francfort, mais les difficultés récurrentes à rentabiliser ses vols longs-courriers l’ont fait renoncer.

En outre, la compagnie indonésienne cherche à améliorer ses correspondances vers les Etats-Unis avec ses partenaires de l’alliance SkyTeam, soit en retournant à Tokyo Narita d’où elle bénéficierait de la présence de Delta Air Lines, soit en intensifiant sa coopération avec Korean Air depuis Séoul où elle vole actuellement au départ de Jakarta et Bali.

A350 ou 787 ?

Les difficultés sur le long-courrier amènent Garuda Indonesia à revoir son plan de flotte. Plusieurs mesures sont à l’étude, selon l’agence Reuters qui cite le dirigeant de la compagnie aérienne, Arif Widobo. Ainsi Garuda compare actuellement l’efficacité en carburant et les coûts d’exploitation des Airbus A350-900 XWB et Boeing 787-9, pour lesquels elle a signé des engagements d’achat portant sur trente exemplaires chacun durant l’édition 2015 du salon du Bourget. Le type qu’elle choisira est destiné à remplacer dix A330-200 et treize A330-300.

Garuda est également en négociation avec Airbus pour reporter certains des six A330 prévus pour 2017, ainsi que pour substituer des A330neo à certains A330.

Par ailleurs, des discussions sont également en cours avec l’avionneur européen et Finmeccanica, co-actionnaires d’ATR, pour reporter six des neuf ATR 72-600 prévus en 2016.

Garuda est actuellement en phase de restructuration. Elle a publié pour le 3e trimestre 2015 un bénéfice net de 51,4 millions de dollars, au lieu d’une perte de 220 millions de dollars pour la même période de l’année précédente, confirmant une amélioration de sa performance financière après un premier semestre qui l’avait vue revenir au bénéfice.

Garuda et sa filiale low-cost Citylink opèrent à fin septembre 181 avions, dont huit Boeing 777-300ER (un autre réceptionné), vingt-deux Airbus A330-200/300, deux Boeing 747-400, dix ATR72-600, quinze Bombardier CRJ1000 NextGen, quatre-vingt-huit Boeing 737-300/500/800NG, et trente-six Airbus A320, avec un âge moyen de 4,7 ans.

Illustration : Visualisation d’un Airbus A350-900 XWB au couleurs de Garuda – Source Airbus

Laissez un commentaire