Attaques à Paris : les mesures prises dans les aéroports et par les compagnies aériennes

Aéroport Paris Charles de Gaulle - Source : Air France

Après les attaques terroristes sur plusieurs lieux dans Paris vendredi soir, qui ont fait, selon un premier bilan, au moins 120 morts et 200 blessés, l’état d’urgence et le rétablissement des contrôles aux frontières ont été décrétés par le Président de la République François Hollande. Malgré ces circonstances exceptionnelles et dramatiques, les compagnies aériennes maintiennent leur programme de vols depuis ou vers la capitale pour les jours à venir. Les voyageurs doivent cependant prendre certaines mesures. Etat des lieux.

Quelques heures après les événements, le ministère des Affaires étrangères a indiqué que des contrôles systématiques seront effectués aux points d’entrée sur le territoire national, sur les réseaux routiers, ferroviaires, maritimes et aéroportuaires. « Les aéroports continuent de fonctionner. Les liaisons aériennes et ferroviaires sont assurées » , a précisé le Quai d’Orsay.

  • Aéroports

D’une manière générale, il est demandé aux passagers au départ ce samedi et dans les jours qui viennent d’anticiper leur arrivée à l’aéroport.

Sur son site Internet, Aéroports de Paris prévient qu’avec « le renforcement des contrôles, des délais supplémentaires sont à prévoir » .

L’Aéroport Nice Côte d’Azur indique que « tout passager doit être en mesure de justifier de son identité auprès des contrôles de police supplémentaires mis en place. Les vols nationaux ne sont pas concernés » .

L’aéroport Marseille Provence confirme que « tous les vols prévus pour la journée du samedi 14 novembre sont maintenus » . Il précise que « tous les passagers au départ ou à l’arrivée d’un vol international (y compris en provenance ou à destination de l’espace Schengen) seront contrôlés par les Services de l’Etat. Un délai d’attente supérieur à la normale est possible » .

Des messages similaires sont diffusés sur les sites des autres aéroports en région. Au moment de la rédaction de cet article, l’aéroport de Lyon Saint Exupéry n’avait pas encore mis son site à jour, mais prévenait déjà les passagers que « dans le cadre de la COP21, les contrôles aux frontières sont renforcés dans tous les aéroports français » , en rappelant que « pour voyager, il est indispensable d’être muni d’une pièce d’identité en cours de validité, y compris au sein de l’Union Européenne » .

  • Compagnies aériennes

Air France a confirmé dès cette nuit qu’elle maintient l’ensemble de ses vols de et vers la France. « En cas d’évolution de la situation, nous vous tiendrons informés dans les plus brefs délais. Air France est en lien permanent avec les autorités afin d’assurer les hauts standards de sécurité et de sûreté de ses clients et personnels.Nous mettons tout en œuvre pour en limiter les désagréments. Nos équipes présentes en aéroport et nos services commerciaux sont mobilisés pour minimiser les conséquences sur votre voyage » , fait savoir la compagnie.

Des mesures commerciales sont prises pour les clients en possession d’un billet sur un vol effectué avec un avion Air France prévu entre le 13 et 15 novembre 2015. Il est possible de reporter son voyage jusqu’au 22 novembre 2015 inclus, de différer son voyage au-delà du 22 novembre 2015, ou changer de destination ou de point d´origine, ou annuler son voyage, en bénéficiant d´un avoir non remboursable valable un an sur Air France, KLM ou Hop!

KLM, compagnie soeur d’Air France au sein du groupe Air France-KLM, ne diffuse aucun message particulier.

Delta Air Lines, partenaire américaine d’Air France, a confirmé que tous ses vols au départ des Etats-Unis vers Paris sont partis comme prévu vendredi soir. Trois vols ont été retardés par l’obligation de retirer de la soute certains bagages dont les propriétaires ont décidé de ne pas voyager à destination de Paris. La compagnie dit suivre la situation en France et fera si nécessaire une mise à jour opérationnelle.

EasyJet a annoncé que « tous les passagers qui ne veulent pas se rendre et de Paris ce week-end peuvent demander librement un changement de vol vers une autre destination » . La low-cost britannique précise que son programme fonctionne normalement mais recommande de vérifier le statut du vol avant de se rendre à l’aéroport. « easyJet se conformera à toutes les recommandations et les conseils des autorités françaises » , conclut son communiqué.

Ryanair, Vueling et Norwegian Air, ne diffusent aucun message particulier.

Plusieurs compagnies aériennes internationales ont indiqué sur leur compte Twitter que leur programme de vol est maintenu, notamment Cathay Pacific, Singapore Airlines, Thai International, Air Serbia, Royal Air Maroc et Qatar Airways.

Hainan Airlines, Aegean Airlines, Pegasus, Finnair et Aer Lingus maintiennent également leur programme tout en annonçant des mesures commerciales pour faciliter les changements de réservation de ou vers Paris.

Enfin, pour terminer sur une note optimiste, les événements n’ont pas empêché Air China samedi matin de faire la promotion de son nouveau vol Chengdu-Paris qui sera opéré à compter du 12 décembre. Une image plutôt fraîche et joyeuse accompagne son message, tranchant avec les logos sombres qui se répandent sur les réseaux sociaux en signe de deuil et de soutien.

Photo : Aéroport Paris Charles de Gaulle – Source : Air France

Laissez un commentaire