TAP Portugal commande 53 Airbus

TAP Portugal A330-900neo

TAP Portugal devient la première compagnie aérienne européenne à commander l’A330neo. Elle en prend quatorze exemplaires, qui viennent remplacer les douze A350-900 XWB pour lesquels elle s’était engagée précédemment. Dans le cadre de cet accord, s’ajoutent 15 A320neo et 24 A321neo, portant à 53 le nombre d’avions commandés auprès d’Airbus ce 13 novembre.

Selon le constructeur, les appareils sont destinés au renouvellement de la flotte de la compagnie portugaise. Celle-ci vient d’être privatisée au profit du consortium Atlantic Gateway, emmené par David Neeleman, fondateur de JetBlue aux Etats-Unis et dirigeant d’Azul au Brésil. Au moment de la signature du contrat d’acquisition de TAP, en juin dernier, David Neeleman avait présenté un ambitieux plan d’expansion pour la compagnie portugaise, et annoncé son intention de commander « au moins 53 nouveaux avions » . C’est désormais chose faite.

Aujourd’hui, le directeur général de TAP Portugal, Fernando Pinto, estime dans un communiqué que l’A330neo et la famille A320neo apporteront à TAP « toute la souplesse nécessaire pour entrer sur de nouveaux marchés et améliorer les fréquences existantes, grâce à leur haute fiabilité, à leurs faibles coûts d’exploitation et à leur confort exceptionnel » .

« Avec cette commande pour 53 avions neufs, TAP renaît » , affirme de son côté John Leahy, le directeur commercial d’Airbus. « Cette commande aujourd’hui montre la confiance d’Airbus dans l’avenir de TAP, mais aussi l’engagement de TAP à disposer des meilleurs produits pour ses clients. Ces avions sont les bons pour les missions actuelles de la compagnie et les marchés sur lesquels elle assurera sa croissance » , ajoute-t-il.

Le plan d’expansion de TAP présenté par Atlantic Gateway prévoit l’ouverture de jusqu’à dix nouvelles lignes vers les Etats-Unis et huit à dix vers le Brésil. Les destinations seront annoncées ultérieurement. Si Airbus ne précise pas les dates de livraison des appareils commandés ce jour, l’A330-900neo n’est pas livrable avant le 4e trimestre 2017 et les A320neo et A321neo pas avant l’année prochaine, au mieux, selon un carnet de commandes déjà bien rempli.

Les 14 A330neo inclus dans le contrat portent à 159 le nombre d’A330neo commandés depuis le lancement du programme en juillet 2014. TAP devient la première compagnie aérienne européenne à s’engager ferme pour le nouveau long-courrier, aux côtés de deux américaines, Delta et Hawaiian Airlines, et de deux asiatiques, Air Asia et Transasia Airways. S’ajoutent comme clients de l’appareil trois loueurs, Air Lease Corporation (ALC), Avolon et CIT.

La conversion des A350-900 XWB en A330neo ne constitue pas vraiment une surprise. David Neeleman, en juin dernier, avait déclaré que l’A350-900 « tuerait TAP » .

La compagnie portugaise exploite aujourd’hui une flotte « tout Airbus » comprenant 18 gros-porteurs A330-200 et A340-300, ainsi que 43 monocouloirs de la famille A320.

Atlantic Gateway a par ailleurs confirmé ce 13 novembre qu’il avait entièrement réalisé son acquisition de 61% de TAP Portugal, achevant ainsi le processus de privatisation. Le consortium s’engage à garder le caractère portugais de TAP et à maintenir et renforcer les opérations à Lisbonne, selon lui « le principal atout » de la compagnie portugaise.

TAP Portugal A321neo

Photos : source Airbus

Laissez un commentaire