La nouvelle Eurowings démarre ses opérations

Premier Airbus A320-200 (D-AIZQ) de la nouvelle Eurowings (01/02/2015) - © Lufthansa

La nouvelle low-cost du groupe Lufthansa, Eurowings, prend son envol ce lundi depuis Vienne, sa première base hors d’Allemagne. Les débuts sont modestes avec seulement un avion et trois destinations, mais le groupe allemand ne manque pas d’ambitions pour sa compagnie pan-européenne.

Durant la saison hiver 2015-2016, Eurowings volera vers trois destinations au départ de l’aéroport de Vienne Schwechat: Barcelone et Londres Stansted dès le 09 novembre, suivies de Palma de Majorque le lendemain. Ces premiers vols marquent les débuts d’Eurowings depuis une base hors d’Allemagne.

A Vienne, Eurowings n’est dotée pour l’instant que d’un seul Airbus A320-200, en provenance d’Eurowings Allemagne. A compter de mars 2016, Eurowings Europe, qui a été créée en juin dernier sous le nom d’EWAT GmbH, sera opérationnelle et débutera ses activités avec une flotte de 2 Airbus A320-200. Les nouvelles liaisons opérées dans le cadre du programme estival comprennent Bastia en Corse, Alicante et Valence en Espagne, ainsi que Faro au Portugal.

A partir de mars 2016, le développement des opérations d’Eurowings Europe prévoit l’élargissement de la flotte au rythme d’un appareil par mois en moyenne. Ainsi, la compagnie opérera 10 appareils d’ici à décembre 2016, pour atteindre 20 appareils en décembre 2017. Actuellement, il est prévu que soient stationnés à Vienne deux avions. La localisation des futures bases n’a pas encore été annoncée.

Pour couvrir les besoins liés au développement de sa flotte, Eurowings Europe a lancé une campagne de recrutement pour des personnels de cabines (PNC) et des pilotes. Elle prévoit d’embaucher jusqu’à 120 pilotes et 240 PNC en 2016 et jusqu’à 270 pilotes et 530 PNC en 2017. Selon la compagnie aérienne, sa campagne de recrutement a « été bien accueillie » sur le marché de l’emploi. La compagnie dit avoir déjà reçu de nombreuses candidatures très qualitatives de pilotes, et même au-delà de ses besoins en nombre. Et plus de 200 PNC ont postulé en l’espace de 3 semaines.

Le groupe Lufthansa écarte une « cannibalisation » de ses compagnies traditionnelles par la low-cost. Ainsi, la nouvelle Eurowings, destinée à devenir la compagnie point-à-point du groupe Lufthansa,  « cible avant tout les clients pour qui le prix est une priorité absolue. La compagnie aérienne positionne volontairement son offre en complément de celle d‘Austrian Airlines sur le hub de Vienne » , explique le groupe dans un communiqué.

A la tête d’Eurowings Europe se trouvent Max Kownatzki, ancien membre du conseil d’administration en charge de la stratégie au sein du groupe Jetstar, détenu par le groupe Qantas en Australie, et Dieter Watzak-Helmer, ancien responsable formation au sein d’Austrian Airlines.

Ce développement de Lufthansa sur le marché du low-cost a déjà entraîné la réaction d’easyJet qui ouvre six lignes cet hiver au départ de Vienne, où elle pratiquement absente jusque là.

Signalons par ailleurs qu’Eurowings en Allemagne vient de débuter ses opérations sur long-courrier.

Photo : Lufthansa

 

Laissez un commentaire