Air France signe de nouveaux accords sociaux avec les syndicats

Airbus A380 d' Air France - © Air France

Air France a conclu le 06 novembre 2015 deux accords avec les organisations syndicales représentatives. Ces accords ne portent pas sur la productivité ni sur les salaires, mais sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et le régime complémentaire frais de santé. La direction de la compagnie s’est félicitée dans un communiqué le 09 novembre de ces signatures et y voit « une illustration du dialogue social permanent » au sein de l’entreprise.

L’accord sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes a été signé par 5 des 7 organisations syndicales représentatives au niveau de l’entreprise (CFDT, CFE-CGC/UNAC, FO-SNPNC, UNSA Aérien et SNPL). Il est applicable à l’ensemble des salariés d’Air France (Personnels Sol, Personnels Navigants Commerciaux et Pilotes), pour la période allant du 1er novembre 2015 au 31 décembre 2017.

L’aboutissement de ces négociations permet de réactiver des mesures d’accompagnement des salarié(e)s parents, suivant des modalités plus favorables sur plusieurs aspects (congé paternité, allaitement, prise en charge d’une partie des frais de garde, facilitation des accès au plus près du lieu de travail pendant les périodes de grossesse).

Cet accord permet également le renforcement d’actions en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes (analyse des écarts salariaux et mesures éventuelles d’égalisation, accompagnement des salariés au retour d’un congé lié à la parentalité, actions pour atteindre la parité en matière de représentation et d’accès au postes à responsabilité, actions visant à limiter les déséquilibres dans les métiers à faible mixité, sensibilisation interne autour de l’égalité professionnelle).

Le second accord, portant sur le régime complémentaire frais de santé (Mutuelle Nationale des Personnels Air France), a été signé le même jour par 4 des 7 organisations syndicales représentatives au niveau de l’entreprise (CFDT, CFE-CGC/UNAC, FO-SNPNC, UNSA Aérien). Il sera applicable à l’ensemble des salariés d’Air France, pour la période 2016-2017.

Pour la compagnie, il s’agit de respecter l’évolution de la législation, de réduire la part des salariés dans le financement du régime et d’optimiser les prestations offertes.

« Ces deux signatures d’accords illustrent la capacité de la direction et des organisations syndicales représentatives au niveau de l’entreprise à avancer ensemble dans un dialogue constructif, dans l’intérêt des salariés, tout en préservant les équilibres économiques indispensables à la pérennité et au développement d’Air France » a déclaré dans un communiqué Frédéric Gagey, président-directeur général d’Air France.

Les négociations sur la productivité n’ont, elles, pas abouti. Le groupe se donne jusqu’à début 2016 (janvier ou février) pour trouver un accord avec les syndicats et éviter la deuxième phase du plan B. Devant le Sénat la semaine dernière, le PDG d’Air France-KLM, Alexandre de Juniac, s’est déclaré « raisonnablement optimiste » sur le sujet. Selon le dirigeant, ces accords permettraient à Air France de retrouver la voie de la croissance à long terme, avec la perspective de nouvelles embauches à partir de 2018.

Photo : source Air France

Un commentaire sur “Air France signe de nouveaux accords sociaux avec les syndicats

Laissez un commentaire