Air Mauritius regarde vers Singapour

Airbus A330-200 d' Air Mauritius - CC Wikimedia / Aldo Bidini

Air Mauritius vient de conclure un accord avec l’aéroport de Singapour Changi pour promouvoir sa ligne Maurice-Singapour et envisage un partage de code avec le groupe Singapore Airlines, selon les déclarations du Premier ministre de l’île Maurice, Sir Anerood Jugnauth.

Le dirigeant a annoncé le 21 octobre lors d’une conférence de presse la signature d’un accord entre la compagnie aérienne nationale de l’île Maurice et l’aéroport de Singapour Changi. Ce partenariat prévoit des mesures incitatives d’un montant de deux millions de dollars, comprenant une réduction des frais aéroportuaires et un soutien de l’aéroport aux campagnes promotionnelles d’Air Mauritius et de l’île Maurice en Asie. Ces actions commerciales pourraient débuter en mars 2016, la date du 12 mars ayant été citée, coïncidant avec l’anniversaire de l’indépendance de Maurice et l’accession au statut de République.

En outre, Air Mauritius est « en discussion approfondie » avec Singapore Airlines et ses filiales (Silk Air, Tiger Airways) pour un accord de partage de codes, qui lui donnerait accès jusqu’à 90 destinations en Asie. La compagnie mauricienne, qui opère déjà la ligne Maurice-Singapour (à raison d’un vol par semaine, le lundi, avec une escale à Kuala Lumpur), proposera de son côté des correspondances vers l’Afrique et l’Ouest de l’océan Indien depuis l’île Maurice.

Ce projet vise à créer « un couloir aérien entre l’Afrique et l’Asie en passant par Maurice » , selon le Premier Ministre, et s’inscrit dans le cadre de la Mauritius Economic Vision 2030 décrite en août 2015.

En Asie, Air Mauritius dessert actuellement Singapour donc, ainsi que la Chine (Shanghai, Pékin, Chengdu, Hong Kong), la Malaisie (Kuala Lumpur) et l’Inde (Bombay, Delhi, Madras et Bangalore). En Afrique et dans l’Ouest de l’océan Indien, elle est présente au Kenya (Nairobi), en Afrique du Sud (Johannesburg, Cape Town et Durban), à Madagascar (Antananarivo) ainsi qu’à l’île de la Réunion (Saint Denis et Saint Pierre).

Crédit photo : Airbus A330-200 d’ Air Mauritius – CC Wikimedia / Aldo Bidini

Laissez un commentaire