Aer Lingus annonce trois nouvelles routes vers les Etats-Unis

Airbus A330-200 d'Aer Lingus - CC GFDL 1.2 Árpád Gordos

Quelques semaines après son rachat par International Airlines Group (IAG), la compagnie aérienne irlandaise Aer Lingus a annoncé mercredi une expansion majeure de son réseau transatlantique avec l’ouverture durant la saison été 2016 de trois liaisons, vers Los Angeles en Californie, Newark dans le New Jersey et Hartford dans le Connecticut, lui permettant ainsi de renforcer son hub de Dublin.

Avec cette annonce, Aer Lingus signe en une seule fois la plus importante expansion de son réseau depuis le lancement de ses opérations en 1958. La capacité long-courrier augmentera de 17% en 2016, soit la quatrième année consécutive de croissance à deux chiffres.

La ligne entre Dublin et Los Angeles sera inaugurée le 04 mai 2016 avec cinq rotations par semaine toute l’année en Airbus A330-200. Le départ de Dublin est programmé à 15h00 les lundis, mercredis, vendredis, samedis et dimanches pour une arrivée à Los Angeles à 18h00, le retour s’effectuant les mêmes jours avec un départ de Californie à 19h50 et une arrivée en Irlande à 14h00 le lendemain. Aer Lingus livrera une concurrence directe à Ethiopian Airlines qui relie Dublin à Los Angeles dans le prolongement de sa ligne au départ d’Addis Abeba. La compagnie irlandaise a déjà volé vers Los Angeles dans le passé, mais a suspendu cette destination il y a sept ans.

Le service reliant Dublin et Newark près de New York débutera pour sa part le 1er septembre 2016. Assuré à l’année tous les jours de la semaine avec un Airbus A330-200, il complètera celui que réalise déjà Aer Lingus vers New York John F. Kennedy (deux vols par jour). Le départ de Dublin est prévu à 13h10 pour une arrivée à Newark à 15h40, le retour s’effectuant avec un départ du New Jersey à 17h35 et une arrivée en Irlande à 05h40 le lendemain. United Airlines relie déjà les deux aéroports, en plus d’American Airlines et Delta Air Lines qui volent vers Dublin depuis New York John F. Kennedy.

La liaison Dublin-Hartford sera inaugurée le 28 septembre 2016. Elle sera opérée à l’année en Boeing 757-200 loué en wet-lease (avec équipage) à ASL Airlines Ireland, avec un départ de Dublin à 14h40 et une arrivée à Hartford à 16h40. Le retour s’effectue avec un départ du Connecticut à 18h10 et une arrivée en Irlande à 05h20 le lendemain. Aer Lingus sera sans concurrence directe entre les deux villes.

Ces trois nouvelles liaisons porteront à douze le nombre de routes transatlantiques d’Aer Lingus, qui relie actuellement Dublin à Boston, Chicago, New York, Orlando, San Francisco, Washington et Toronto, ainsi que Shannon à Boston et New York. A l’été 2016, la compagnie réalisera ainsi 28 vols quotidiens vers les Etats-Unis.

Ce plan de croissance s’inscrit dans la stratégie d’Aer Lingus de renforcer son hub de Dublin pour en faire une « passerelle transatlantique majeure depuis l’Europe » , indique la compagnie aérienne. Elle compte tirer parti de la présence d’un poste de contrôle des autorités américaines dans l’enceinte de l’aéroport de Dublin, ce qui permet d’être traité comme un passager domestique à l’arrivée aux Etats-Unis et d’éviter les longues files d’attente à l’immigration. Aer Lingus précise en outre que les horaires des vols sont étudiés pour faciliter les correspondances vers le Royaume-Uni et plusieurs villes européennes, citant Paris, Londres, Amsterdam, Rome, Manchester et Edimbourg.

IAG, qui a racheté cette année la quasi totalité d’Aer Lingus, s’était engagé à l’appui de sa transaction à développer la connectivité de l’Irlande. « L’emplacement géographique de Dublin et l’immigration américaine réalisée en préalable en Irlande fournit à IAG une passerelle naturelle pour développer notre groupe entre l’Europe et l’Amérique du Nord avec Aer Lingus » , fait valoir Willie Walsh, directeur exécutif d’IAG. « Ceci est la première étape dans nos projets d’ajouter de nouvelles destinations nord-américaines, d’apporter de nouveaux avions dans la flotte, d’augmenter le nombre de passagers et de créer de nouveaux emplois pour Aer Lingus. Ce projet montre aussi notre souci de développer Dublin comme une nouvelle plaque tournante au sein du Groupe » , ajoute-t-il.

Rappelons qu’Aer Lingus vient également d’annoncer l’ouverture de plusieurs liaisons en Europe, dont Montpellier, qui deviendra à compter du 20 mai 2016 sa dixième destination française après Paris, Rennes, Nantes, Bordeaux, Toulouse, Marseille, Nice, Lyon et Perpignan.

IAG vient de commander 20 A320neo dont une partie est destinée à Aer Lingus. Cette dernière, qui exploite en propre une flotte « tout Airbus » , attend notamment neuf A350-900 XWB livrables entre 2018 et 2020.

Crédit photo : Airbus A330-200 d’Aer Lingus – CC GFDL 1.2 Árpád Gordos

Laissez un commentaire