Téhéran : Air France-KLM envisage un retour, Austrian et Lufthansa se renforcent

Airbus A330 d'Air France à Paris Charles de Gaulle - © Air France

Alors que l’Iran cherche à augmenter ses liaisons avec l’Europe sur fond d’un réchauffement des relations diplomatiques, Air France-KLM envisage un retour à Téhéran tandis qu’Austrian Airlines et Lufthansa augmentent leurs opérations vers cette destination.

Selon une information d’Europe 1, Air France-KLM a d’ores et déjà fixé un calendrier pour son retour dans la capitale iranienne. KLM reprendrait son service à partir du mois de janvier 2016, et Air France suivrait « dans la foulée » . L’annonce de cette décision serait encore sous embargo. Il n’en est d’ailleurs par fait mention dans le programme hiver 2015-2016 d’Air France-KLM présenté le 20 octobre. « Il faudra sans doute patienter encore quelques mois avant qu’Air France officialise sa décision, la fréquence de ce vol, sa capacité » , indique Europe 1. L’Iran est encore sous le coup de sanctions économiques qui seront levées l’année prochaine.

Ce retour d’Air France en Iran s’effectuerait alors que le nombre de touristes français « explose » et les entreprises françaises « se lancent à la conquête du pays » au point que le MEDEF évoque cette liaison comme « un besoin » . Une étude de la compagnie aurait conclu à la rentabilité de la liaison.

Air France a lancé ses premiers vols réguliers vers Téhéran en 1946, et après plusieurs interruptions, les a repris entre 2004 pour les suspendre de nouveau en 2008. La liaison était alors opérée trois fois par semaine en Airbus A330-200 de 211 places.

Aujourd’hui, Iran Air est seule à relier les capitales française et iranienne avec trois rotations hebdomadaires entre les aéroports Téhéran Imam Khomeini et Paris Orly, mais ce service subit certaines contingences en raison des difficultés d’approvisionnement en carburant qu’éprouve la compagnie nationale iranienne en Occident : des escales techniques sont parfois improvisées entre Paris et Téhéran (à Budapest, ou encore Zagreb, Belgrade ou Ljubljana).

Prémices d’un possible retour d’Air France en Iran, une rencontre a eu lieu à Téhéran en juillet dernier entre les autorités françaises et iraniennes pour porter à dix par semaine les vols entre les deux pays.

Notons cependant que les vols d’Air France seraient soumis à des contraintes opérationnelles en raison de l’interdiction faite par la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) aux transporteurs français de survoler le territoire de l’Iraq, de la Syrie ou encore d’une partie de l’Ukraine pour des raisons de sécurité.

Lufthansa renforce ses opérations vers l’Iran

Pendant ce temps, le groupe Lufthansa se prépare à une expansion de ses services vers l’Iran. Sa filiale autrichienne Austrian Airlines a annoncé le 20 octobre l’ajout d’un vol quotidien supplémentaire entre Vienne et Téhéran en Airbus A320 à compter du 11 mars 2016. La compagnie effectuera alors jusqu’à deux vols par jour, soit une une rotation avec un départ le matin de Vienne et une autre en soirée.

Le nouveau vol OS873 sera réalisé avec un départ de Vienne à 09h45 et une arrivée à Téhéran à 16h35. Le vol retour OS874 est quant à lui programmé avec un départ de la capitale iranienne à 17h25 et une arrivée en Autriche à 19h30. Ce nouveau service s’ajoute aux vols existants OS871 (départ de Vienne à 20h10, arrivée à Téhéran à 03h00 le lendemain) et OS872 (départ de Téhéran à 03h55, arrivée à Vienne à 06h00).

« Nous recevons des signaux clairs d’une reprise dans les relations économiques entre l’Autriche et l’Iran de la part du monde des affaires et des décideurs politiques » , explique Andreas Otto, directeur commercial d’Austrian Airlines. « Voila pourquoi nous voulions réagir rapidement » , ajoute-t-il.

Une délégation autrichienne dirigée par le Président Heinz Fischer a visité l’Iran en septembre dernier, après la signature en juillet d’un accord international sur la question nucléaire. Cet accord sert de base pour mettre fin aux sanctions imposées à ce pays, précise Austrian Airlines.

Du côté de sa maison-mère Lufthansa, aucune annonce officielle, mais la compagnie a ajouté dans les GDS (systèmes de réservation) trois vols par semaine entre Munich et Téhéran à compter du 28 avril 2016. Cette nouvelle liaison sera réalisée avec les vols LH602 (départ de Munich à 22h10, arrivée à Téhéran à 05h20) et LH603 (départ de Téhéran à 06h55, arrivée à Munich à 09h30).

Lufthansa vole déjà vers Téhéran au départ de Francfort, avec un Airbus A340-600 qui sera remplacé à partir de la saison été 2016 par un Boeing 747-400 à la capacité plus importante.

Le ciel iranien s’ouvre

Rappelons que plusieurs compagnies aériennes ont ouvert des liaisons vers l’Iran au cours des derniers mois. Ainsi, l’arrivée de Germania à Téhéran en février 2015 a porté à 14 le nombre des liaisons au départ de l’Allemagne.

En Juillet 2015, Aegean Airlines a inauguré un service entre Athènes et Téhéran, opéré trois fois par semaine (les lundi, mercredi et samedi), en concurrence avec Mahan Air.

L’ouverture du ciel iranien va également se traduire par un renforcement des liaisons avec la Russie (7 actuellement, bientôt 28) et la Turquie (70 actuellement, 100 dans un avenir proche).

Alitalia a demandé à porter ses fréquences entre Rome et Téhéran à cinq vols par semaine.

Le Portugal et l’Iran ont signé un protocole d’entente pour l’établissement de liaisons aériennes entre les deux pays.

L’augmentation des fréquences hebdomadaires vers les Etats riverains du Golfe est aussi envisagée, de même que le lancement de vols vers l’Australie et le Danemark.

Crédit photo : Airbus A330 d’Air France à Paris Charles de Gaulle – © Air France

Un commentaire sur “Téhéran : Air France-KLM envisage un retour, Austrian et Lufthansa se renforcent

  1. Pendant que d’autres dont KLM ouvrent ou renforcent, AF réfléchit…et réfléchit, encore et encore…AF aime réfléchit, et agir c’est toujours avec un (ou plusieurs) trains de retard…via pourquoi cette compagnie tarde à remonter.

Laissez un commentaire