Vueling : 13 nouvelles lignes depuis Rome dont Genève

Airbus A320 Sharklets de Vueling - CC Wikimedia / Brussels Airport

Vueling va lancer une liaison directe entre Genève et Rome l’été prochain dans le cadre du développement de sa base dans la capitale italienne qui verra la création de treize lignes au total.

A partir du 27 mars 2016, la low-cost espagnole reliera les aéroports de Genève (GVA) et Rome Fiumicino (FCO) à raison de quatre rotations par semaine. A compter du mois de juin, ces fréquences augmenteront à six par semaine (tous les jours sauf le samedi).

Les vols sont prévus à l’aller avec un départ de Rome à 14h50 et une arrivée à Genève à 16h30; dans l’autre sens, avec un départ de Genève à 17h10 et une arrivée à Rome à 18h45. Ils seront opérés en Airbus A320 de 180 sièges.

Vueling livrera concurrence à Alitalia, easyJet, Etihad Regional et Swiss International, déjà présentes sur la ligne.

Toujours pour la saison d’été 2016, Vueling va également augmenter ses vols Genève-Barcelone à deux fréquences quotidiennes.

L’ouverture la liaison Genève – Rome s’effectue dans le cadre du renforcement des opérations de Vueling sur sa base de Rome Fiumicino. La low-cost filiale du groupe International Airlines Group (IAG) stationnera l’été prochain sur le premier aéroport de la capitale italienne 11 avions (soit deux de plus qu’à l’été 2015), lui permettant de réaliser 66 routes au total, dont treize nouvelles : Genève donc, mais aussi Zürich en Suisse; ainsi que Stockholm, Copenhague, Oslo, en Scandinavie; Manchester et Edimbourg en Grande Bretagne; Tallinn en Estonie, Kiev en Ukraine et Riga en Lettonie; Fuerteventura et Tenerife aux îles Canaries, et Kalamata en Grèce. La compagnie dessert déjà en France depuis Rome : Lyon, Marseille, Nantes, Nice et Paris Orly.

Vueling se présente comme la deuxième compagnie aérienne à Rome Fiumicino par le nombre de passagers transportés (1,1 million de entre la mi-juin et la mi-septembre), derrière Alitalia.

Notons que Vueling mettra en oeuvre ce plan d’expansion à Rome Fiumicino au moment où sa rivale britannique easyJet fermera sa base sur cet aéroport dès avril 2016.

Crédit photo : Airbus A320 Sharklets de Vueling – CC Wikimedia / Brussels Airport

Laissez un commentaire