Thai Airways dément retirer ses Airbus A380

Airbus A380 de Thai Airways - © Airbus

Thai Airways a démenti lundi des rumeurs selon lesquelles elle allait retirer de la flotte ses Airbus A380 dans le cadre de son plan restructuration.

Le président de Thai Airways, Charamporn Jotikasthira, a confirmé au Bangkok Post le 05 octobre que la compagnie aérienne porte-drapeau de la Thaïlande continuera d’opérer ses six Airbus A380 et qu’elle n’avait pas l’intention de les clouer au sol ou de les vendre.

Le dirigeant a ajouté que l’appareil dispose d’un « modèle économique solide » quand les 507 sièges sont tous vendus, mais il a cependant exclu de prendre des exemplaires supplémentaires.

Thai Airways exploite actuellement les six A380 livrés entre septembre 2012 et novembre 2013 depuis son hub de Bangkok Suvarnabhumi vers Paris Charles de Gaulle (un vol quotidien depuis le Terminal 1), Londres Heathrow, Francfort et Tokyo Narita. Les avions sont configurés tri-classe avec 12 sièges en première classe, 60 en classe affaires et 435 en classe économique, soit une capacité totale de 507 sièges.

Des spéculations ont fait état récemment d’une possible mise en vente des A380 de Thai Airways, à l’instar de Malaysia Airlines. La compagnie thaïlandaise a accumulé des pertes de l’ordre de 35,9 milliards de bahts (875 millions d’euros) entre 2013 et juin 2015.

Elle est actuellement engagée dans un plan de restructuration visant à réduire ses coûts opérationnels de 20% en deux ans, dont 9 milliards de bahts (233 millions d’euros) en 2015. La suppression de 1.401 postes (principalement par des départs volontaires) a été annoncée en juillet dernier.

Ce programme s’accompagne d’un plan de réduction de la flotte. Celle-ci comprend aujourd’hui 94 appareils, au lieu de 102 au début de l’année. Depuis janvier 2015, quatorze aéronefs ont été retirés (six Airbus A330-300, six A340-600 et deux Boeing 747-400F), et six avions ont été livrés (trois Boeing 777-300ER, deux 787-8 Dreamliner et un Airbus A320). La compagnie prévoit de terminer l’année avec une flotte de 96 appareils, en tenant compte des deux A320 supplémentaires qui seront réceptionnés par sa filiale Thai Smile.

Les autres commandes en cours comprennent 12 Airbus A350-900 XWB (deux exemplaires livrables en 2016, les dix autres en 2017 et 2018) et deux Boeing 787-9 (livrables en 2017).

Thai Airways a par ailleurs décidé de prolonger d’au moins encore un an l’exploitation de ses douze Boeing 747-400, aménagés pour 375 passagers, à la faveur notamment de la baisse des prix du carburant.

Le réseau a lui aussi été restructuré, avec la suspension en mars 2015 de trois routes longs-courriers, Bangkok-Madrid, Bangkok-Moscou et Phuket-Séoul, en plus de Bangkok-Johannesburg en janvier 2015. La ligne vers Los Angeles sera interrompue à compter du 25 octobre 2015, celle vers Rome à partir du 1er février 2016. En revanche, la desserte de Francfort et surtout de Londres Heathrow (à un plus haut historique avec 6.000 sièges par semaine contre 4.500 l’hiver dernier) a été renforcée.

Crédit photo : Airbus A380 de Thai Airways – © Airbus

Un commentaire sur “Thai Airways dément retirer ses Airbus A380

Laissez un commentaire