Emirates : pas de commandes d’Airbus A350 ou Boeing 787 cette année

Airbus A350-900 XWB - © Airbus

Emirates Airline étudie actuellement les Airbus A350 et Boeing 787 mais n’a pas l’intention de passer commande cette année, selon son président, Tim Clark, qui s’exprimait dimanche en marge d’une conférence à Dubai.

Les déclarations du patron de la compagnie aérienne émiratie mettent au fin aux spéculations selon lesquelles elle pourrait s’engager pour ces appareils lors du salon aéronautique de Dubai qui se tiendra du 8 au 12 novembre prochain. Lors de la précédente édition, il y a deux ans, Emirates avait passé des commandes record portant sur 50 Airbus A380 supplémentaires et 150 Boeing 777X. Elle semble à présent décidée à faire une pause dans ses achats.

« Nous sommes toujours sur le programme signé (en 2013) et nous avons des avions qui arrivent (des A380, ndlr) » , a expliqué Tim Clark à l’agence Reuters. « Les 777X seront livrés à la fin 2018 et 2019. Cela est suffisant pour le moment » .

Emirates a annulé en juillet 2014 une commande portant sur 70 Airbus A350 XWB (50 A350-900 et 20 A350-1000) mais, depuis lors, elle ne cache pas s’intéresser à un long-courrier intermédiaire pour répondre aux besoins de son réseau. L’A350-900 XWB reste en lice, en concurrence avec le 787-10 de Boeing. « Nous les regardons tous les deux (…). Nous avons l’opportunité de les comparer » , a déclaré le dirigeant d’Emirates. La compagnie a reçu de la part des deux avionneurs des données sur les performances des A350-900 et des 787-8 et 787-9 maintenant entrés en service, ce qui peut l’aider dans sa décision.

Cependant, Tim Clark a exprimé des doutes sur la possibilité d’exploiter le 787-10 à pleine capacité (passagers et cargo) lors des décollages par temps chaud pour des missions de plus de huit heures. En comparaison, « l’A350-900 peut voler pendant 14 heures » , a-t-il déclaré, tout en rajoutant que 85% du réseau de la compagnie est constitué par des lignes de moins de 8 heures. « Nous soupesons ce qui est le plus approprié pour nous, en gardant à l’esprit que nous aurons aussi des 777X » .

Questionné sur une possible commande au prochain salon de Dubai, le dirigeant a répondu : « En principe, non. Nous devons maintenant parler avec les constructeurs au sujet des chiffres dont nous avons besoin et des prix qu’ils sont prêts à offrir, et nous n’avons pas été jusque là » .

Par ailleurs, Tim Clark ne pense pas qu’Airbus lancera l’A380neo lors du salon de Dubai. Il laisse penser qu’Emirates ne peut de toute façon pas introduire de super Jumbos supplémentaires dans sa flotte en raison des limites de capacité de l’actuel aéroport de Dubai International (DXB), tandis que le nouvel aéroport de Dubai World Central (DWC) ne sera pas prêt à accueillir la compagnie avant une dizaine d’années.

Crédit photo : Airbus A350-900 XWB – © Airbus

Laissez un commentaire