United veut relier San Francisco à Xi’an

Boeing 787-8 de United Airlines - CC Wikimedia Commons / JBabinski380

Sous réserve de l’obtention des approbations réglementaires, United Airlines lancera au printemps prochain une liaison saisonnière entre son hub de San Francisco et Xi’an, sa cinquième destination en Chine.

La compagnie américaine membre de Star Alliance a indiqué le 22 septembre qu’elle avait déposé un dossier auprès du Département des Transports (DoT) américain pour opérer la ligne à compter du 8 mai jusqu’au 27 octobre 2016 à raison de trois rotations par semaine.

Les horaires proposés consistent en un départ de l’aéroport San Francisco International  (SFO) les mardis, jeudis et dimanches à 13h25 pour arriver à l’aéroport Xi’an Xianyang International (XIY) le lendemain à 17h30, le retour s’effectuant avec un départ de Xi’an les mardis, jeudis et samedis à 10h30 et une arrivée à San Francisco à 07h35 les mêmes jours.

Sur cette route où la durée du vol sera d’environ 13h05 à l’aller et de 12h05 au retour, United compte déployer un Boeing 787-8 de 219 places (36 en classe Affaires et 183 en classe Economique dont 70 dans l’espace Economy Comfort).

Le lancement de la ligne suit la conclusion des négociations entre le DoT et l’administration de l’aviation civile chinoise (CAAC) pour faciliter l’ouverture de liaisons directes à partir des Etats-Unis vers des destinations secondaires à l’intérieur de la Chine. La compagnie évoque aussi dans son communiqué « la vision avant-gardiste » du gouvernement provincial du Shaanxi pour développer les services aériens. L’annonce est réalisée alors que le président chinois Xi Jinping, originaire de cette province, est actuellement en visite aux Etats-Unis.

United sera sans concurrence directe sur la ligne et deviendra la première compagnie aérienne américaine à voler vers Xi’an. Il s’agira aussi du premier service transpacifique dont disposera cette ville chinoise de huit millions d’habitants, fameuse pour son armée de milliers de soldats en terre cuite. Signalons que Xi’an n’est desservie que par une seule compagnie européenne, Finnair, qui assure une liaison vers Helsinki en saison. Cependant Hainan Airlines propose un service vers Paris et China Eastern Airlines vers Moscou.

L’ouverture de cette ligne est également à replacer dans le contexte du développement des liaisons aériennes entre les Etats-Unis et la Chine, et de la concurrence féroce que se livrent les compagnies américaines pour ce marché.

Delta Air Lines vient ainsi de prendre une participation de 3,55% dans le capital de China Eastern Airlines, deuxième compagnie aérienne chinoise par le nombre de passagers transportés. L’investissement représentant 455 millions de dollars menace la suprématie actuelle de United Airlines sur les liaisons transpacifiques vers la Chine.

United a débuté des services sans escale vers ce pays en 1986. Elle vole aujourd’hui vers Pékin depuis Chicago, New York Newark, San Francisco et Washington Dulles; vers Shanghai au départ de Chicago, Guam, Los Angeles, New York Newark et San Francisco; vers Chengdu depuis San Francisco; et vers Hong Kong au départ de Chicago, Guam, Ho Chi Minh-Ville, New York Newark, San Francisco et Singapour.

United exploite actuellement 19 787 Dreamliner, un appareil qu’elle qualifie de « révolutionnaire » , permettant selon elle de voler plus loin, plus vite et avec de meilleures performances énergétiques que les autres équipements. Elle prévoit de prendre livraison de six exemplaires supplémentaires d’ici la fin 2015. Sa flotte compte plus de 700 appareils au total. La compagnie vole aujourd’hui vers 362 aéroports sur les six continents.

Crédit photo : Boeing 787-8 de United Airlines – CC Wikimedia Commons / JBabinski380

 

Laissez un commentaire