Delta et American cessent leur accord interligne

Avions de Delta Air Lines et American Airlines à l'aéroport de Los Angeles en 2010 - CC Wikimedia / skinnylawyer

Delta Air Lines a annoncé vendredi que son accord interligne avec American Airlines est suspendu dès ce mois-ci, avec plusieurs conséquences pour les passagers. Les deux compagnies américaines ne se sont pas entendues sur de nouvelles conditions tarifaires à appliquer entre elles.

Delta et American cesseront leur accord interligne à compter du 15 septembre. En conséquence, les billets d’avion émis à partir cette date (principalement par le biais des agences de voyages) ne pourront plus comporter des secteurs exploités par Delta et American. En outre, les passagers de l’une des deux compagnies ne pourront plus être reprotégés sur l’autre en cas d’opérations perturbées (notamment lors d’événements climatiques), appelées dans le jargon IROPS.

Cependant, tous les billets émis avant le 15 septembre seront honorés, précise bien Delta.

Celle-ci souligne que les accords interlignes sont une pratique courante dans le secteur du transport aérien. « Malheureusement, nous ne sommes pas parvenus à renouveler notre accord avec American pour traiter de façon adéquate le nombre de clients en IROPS qu’elle transfère chez nous » ,  explique Eric Phillips, vice-président en charge de la gestion des recettes chez Delta. « En Juillet, par exemple, American a reprotégé chez Delta cinq fois plus de passagers que Delta n’en a reprotégé chez American » , précise-t-il. « À ce rythme, l’accord n’était plus mutuellement bénéfique » .

Delta a cherché à augmenter le montant qu’elle perçoit lorsque American reprotège des passagers sur ses vols, ce que cette dernière n’a pas accepté.

En revanche, United Airlines, qui transfère encore plus de passagers sur Delta qu’American, a bien donné son accord sur les nouvelles conditions, selon l’agence Bloomberg.

« Delta continue d’avoir des accords interlignes avec un certain nombre d’autres compagnies aériennes » , a d’ailleurs indiqué la compagnie basée à Atlanta.

Cette annonce intervient alors que Delta se targue d’obtenir « grâce aux efforts de ses employés » d’excellentes performances opérationnelles. Entre janvier et juillet, 99,3% des vols que la compagnie avait prévus ont été réalisés, souligne-t-elle en s’appuyant sur les données du Département américain des Transports (DoT).

Crédit photo : Avions de Delta Air Lines et American Airlines à l’aéroport de Los Angeles en 2010 – CC Wikimedia / skinnylawyer

Laissez un commentaire