Lufthansa dénonce ses accords avec Luxair

Bombardier CRJ 700 de Lufthansa à Luxembourg - cc Wikimedia / Peter Bakema

Rien ne va plus entre Lufthansa et Luxair : la compagnie aérienne allemande vient de dénoncer ses accords commerciaux avec sa partenaire luxembourgeoise, a-t-on appris vendredi soir. Lufthansa envisageait il y a un mois de vendre sa participation de 13% dans le capital de Luxair. 

La compagnie aérienne luxembourgeoise a fait part le 7 août de « la récente décision de Lufthansa de dénoncer ses accords commerciaux » avec elle, portant sur un partage de code sur les liaisons Luxembourg – Francfort et Luxembourg – Munich.

En conséquence, Luxair modifie son programme de vols entre ces destinations. A partir de la saison hiver 2015-2016, elle opérera quatre vols par jour au départ de l’aéroport Luxembourg Findel vers Munich, au lieu de trois aujourd’hui, et cessera de desservir Francfort.

Luxair explique qu’elle renonce à la route de Francfort, parce qu’elle « sert essentiellement à acheminer des passagers vers ou depuis d’autres destinations » .

En revanche, la desserte de Munich « s’insère parfaitement dans la mission » que Luxair s’est fixée de relier le Luxembourg aux métropoles européennes. Elle a enregistré sur ces dernières années une croissance annuelle de 15% et compte mettre en avant « ses atouts – qualité du service, tarifs flexibles et horaires favorables »  pour « répondre aux attentes du public sur cette route et de gagner ses faveurs » .

Luxair sera donc en concurrence désormais sur cette ligne Luxembourg – Munich avec Lufthansa, qui continue de son côté d’opérer quatre vols par jour.

La compagnie aérienne allemande met également en place à compter du 25 octobre une nouvelle liaison Luxembourg – Francfort, selon quatre fréquences quotidiennes. Les vols seront opérés en Embraer E190 ou Bombardier CRJ900 avec des départs de Francfort à 09h25, 12h40, 16h55 et 21h10; de Luxembourg à 06h45 ou 06h50 selon les jours, 10h50, 14h10 et 18h20.

Si le divorce est bien consommé pour le partage de code, en revanche la collaboration entre Luxair et Lufthansa dans d’autres domaines « n’est pas affectée pour le moment » , souligne la compagnie aérienne luxembourgeoise. Cela vaut notamment pour les autres vols opérés en code-share et le programme Miles&More, qui reste applicable aux vols Luxair Luxembourg Airlines.

Début juillet, Le ministre des Infrastructures luxembourgeois, Francois Bausch, déclarait lors d’une session parlementaire qu’il avait reçu une lettre de Lufthansa indiquant qu’elle comptait vendre sa participation dans Luxair, acquise en 1993.

Lufthansa détient aujourd’hui 13% de Luxair, le reste étant réparti entre l’Etat du Luxembourg pour 39%, la Banque et Caisse d’Epargne de l’Etat  pour 22%, la banque BIL pour 13%, et Luxair elle-même pour 13%.

La décision de Lufthansa procèderait d’une « simple révision de son portefeuille de participations financières » , selon un porte-parole du groupe aérien interrogé par l’agence Reuters.

Photo : Bombardier CRJ 700 de Lufthansa à Luxembourg – cc Wikimedia / Peter Bakema

Laissez un commentaire