China Southern Airlines se pose à Nairobi

Airbus A330-200 de China Southern Airlines à l'aéroport d'Amsterdam Schiphol - cc wikimedia / Jules Meulemans

La compagnie aérienne China Southern Airlines inaugure ce mercredi une liaison entre son hub de Canton et Nairobi au Kenya. Il s’agit de son premier vol régulier en Afrique mais aussi d’une première étape vers l’expansion des compagnies aériennes chinoises sur ce continent.

A compter du 05 août, China Southern Airlines relie les aéroports de Canton (Guangzhou) Baiyun et Nairobi Jomo Kenyatta à raison de trois vols par semaine (les lundis, mercredis et vendredis) en Airbus A330-200. Ce service est réalisé en partage de code avec sa partenaire au sein de l’alliance SkyTeam, Kenya Airways.

« La nouvelle route vise à répondre aux besoins croissants de communication entre les peuples des deux pays et à promouvoir la coopération entre la Chine et l’Afrique » , déclare Zhang Zifang, vice-président exécutif de China Southern Airlines.

Cette liaison est ouverte alors que plus de 120.000 passagers ont voyagé l’année dernière en provenance de Chine vers le Kenya, l’une des principales destinations des investissements chinois sur le continent africain, selon l’agence Xinhua. Pékin participe notamment aux travaux sur la ligne de chemin de fer entre Nairobi et Mombasa qui date de la colonisation britannique.

Jusqu’à présent, Kenya Airways était la seule compagnie aérienne à exploiter trois vols directs par semaine entre Nairobi et Canton, qui abrite la plus grande diaspora africaine de Chine. La compagnie aérienne kenyane effectue également quatre vols supplémentaires par semaine entre les deux villes, mais avec une escale à Bangkok en Thaïlande. Elle ne vole vers aucune autre destination en Chine.

China Southern Airlines et Kenya Airways ont signé un accord de partage de codes qui porte sur sept autres routes, dont quatre opérées par la compagnie chinoise (vers Wuhan au départ de Bangkok, ainsi que vers Sydney, Melbourne et Perth au départ de Canton) et trois par la compagnie kenyane (vers Johannesburg, Lagos et Lusaka au départ de Nairobi).

Nairobi devient la première destination africaine de China Southern Airlines, qui a cependant effectué quelques vols charters vers l’île Maurice. L’expansion des compagnies aériennes chinoises en Afrique se poursuivra cette année avec Air China, qui ouvre le 25 octobre une liaison entre Pékin et Johannesburg, et une autre le 02 novembre entre Pékin et Addis Abeba.

Cathay Pacific relie pour sa part depuis de nombreuses années Hong Kong à Johannesburg.

Le marché aérien entre l’Afrique et la Chine est également convoité par les compagnies du Golfe, qui renforcent leur présence sur le continent africain. Mais aussi par Ethiopian Airlines, qui a lancé son premier vol vers la Chine en 1973. Elle opère une vingtaine de vols par semaine au départ d’Addis-Abeba vers Pékin, Shanghai et Hong Kong (le service vers Hangzhou s’étant terminé en 2014).

La Chine est devenu en 2009 le premier partenaire des pays africains, avec des échanges commerciaux qui ont dépassé les 200 milliards de dollars en 2014, en hausse de 5,4% par rapport à l’année précédente.

Photo en en-tête : Airbus A330-200 de China Southern Airlines à l’aéroport d’Amsterdam Schiphol – cc wikimedia / Jules Meulemans

Laissez un commentaire