Contrôleurs aériens : préavis de grève pour les 2 et 3 juillet 2015

Les contrôleurs aériens Français appelés à 5 jours de grève du 27 au 31 janvier 2014 - CC Airborne06/wikimedia

Le Syndicat National des Contrôleurs du Trafic Aérien (SNCTA) vient de déposer un préavis de grève pour le jeudi 2 juillet et le vendredi 3 juillet 2015.

Dans une lettre datée du 22 juin adressée au ministre des Transports Alain Vidalies pour l’informer de sa décision, le SNTCA déplore le manque de moyens confiés à la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) dont dépendent les contrôleurs aériens, alors que la croissance du trafic en France et en Europe est « significative » . Le syndicat déplore que les « politiques publiques nées de choix gouvernementaux ou d’orientations de la Commission européenne » conduisent « à une restriction des moyens techniques et humains » .

Le SNTCA évoque aussi « une démotivation et une inquiétude croissantes des personnels jamais vues depuis des décennies » .

Plusieurs revendications sont exprimées, notamment une évolution des taux de redevance de route de la navigation aérienne, redevance payée par les compagnies aériennes et servant à financer le contrôle aérien; l’analyse précise des besoins en effectifs de contrôleurs qualifiés à partir de 2020 et la définition d’une politique de recrutement adaptée; ainsi qu’une révision des pratiques salariales et indemnitaires.

« Dans l’attente de la prise en compte de ces revendications, le SNCTA dépose un premier préavis de grève couvrant la période du jeudi 2 juillet au vendredi 3 juillet » , indique le syndicat, qui se tient prêt, conformément à la loi, à une réunion de conciliation avec son ministre de tutelle.

FO, qui partage certaines revendications avec le SNCTA, dépose également un préavis sur cette période.

Représentant environ 40% de la profession, le SNCTA est le premier syndicat des contrôleurs aériens.

Le dernier mouvement social qu’il a déclenché a entraîné l’annulation de 40 à 50% des vols en France les 08 et 09 avril 2015, et occasionné une perte pour les compagnies aériennes françaises estimée à 20 millions d’euros, selon la Fédération Nationale de l’Aviation Marchande (FNAM).

Photo : CC Airborne06/wikimedia

8 commentaires sur “Contrôleurs aériens : préavis de grève pour les 2 et 3 juillet 2015

  1. Mais pourquoi prendre en otage des personnes qui travaillent avec le quart du salaire d’un contrôleur aérien, et qui a économisé un an pour emmener sa famille à l’étranger. C’est immonde comme méthode.PL

    • Pourquoi ?
      Tout simplement parce que vous avez face à vous une caste de privilégiés, qui n’ont pas encore compris que le monde a évolué autour d’eux depuis Mermoz…
      Ceci dit, ils ne sont pas les seuls et, contrairement à une idée bien ancrée, il n’y a pas qu’en France que ce genre de comportement existe.
      Un documentaire passé récemment sur RMC Découverte parlait du remplacement d’un haut fourneau US pour lequel une entreprise belge avait été sélectionnée.
      Quel rapport avec les contrôleurs aériens ?
      Visionnez le documentaire en question et vous verrez la surprise de nos amis belges lorsqu’ils ont été confrontés aux « Unions » US : ex : obligation d’employer exclusivement du personnel « Unioniste » local, conducteur d’engin US payé au nombre de roue du tracteur (si, si…) soit 7.000 dollars, sans connaître le mode opératoire dudit tracteur, etc
      A ceux qui pensent que la France se distingue dans le domaine de l’archaïsme, il paraît urgent de regarder un peu sous d’autres cieux ce qui s’y passe.
      Vous verrez que l’herbe réputée plus verte ailleurs ne l’est pas forcément.

  2. C’est lamentable comme méthode. Nous gagnons le quart du salaire d’un cotrôleur aérien. Nous avons économisé plus d’une année pour emmener nos enfants à l’étranger et visiter Venise en famille. Nous avons pris notre billet il y a plus de trois mois pour pouvoir nous offrir ce voyage. Nous avons déposé nos vacances mon épouse et moi , et avons eu de la chance qu’elles ont été acceptés. Et pour vos problème de gâtés de la vie, vous nous détruisez.
    C’est immonde.

  3. Vous êtes de minables d’agir ainsi. Votre syndicat est incapable de négocier. Plus facile de s’en prendre aux personnes qui galèrent toute l’année. Ayez des couilles et allez voir les ministres en dehors de vos heures de travail.
    Petits bras !!!

  4. Un an d’économie pour réaliser un voyage de Noce qui pourrait partir en fumée..et sans parler des nuitèes réservées et non remboursable. Le sort s’acharne car nous avons connu la même mésaventure il y a déjà 3 ans avec annulation d’un vol pour les même motifs. Je suis fou de rage et encore plus malheureux de risquer de ne pas partir…

  5. Purée, quand on sait qu’un controlleur gagne entre 5.900 et 6.900 euros brut par mois.
    Il n’ont cas aller travailler dans le bâtiment Ils comprendrons alors la rage des travailleurs quand on leur sabotent leurs congés bien mérités eux.

    Changer de métier si vous n’êtes pas content du vôtre.

Laissez un commentaire