South African Airways : des ambitions africaines et une première pour l’A330

Airbus A330-200 de South African Airways - © Airbus

South African Airways (SAA) fait montre d’ambitions sur le continent Africain où elle concentra sa croissance et augmentera les liaisons. En outre, elle est devenue le premier opérateur de l’Airbus A330 dans le monde à recevoir la certification RNP AR aux Etats-Unis.

Lancée il y a plus de 80 ans, la compagnie nationale de l’Afrique du Sud veut jouer un rôle de premier plan dans le développement de l’aviation civile en Afrique.

« Notre objectif est d’augmenter notre chiffre d’affaires dans la région de 30% au cours des douze prochains mois. L’Afrique est un énorme marché potentiel pour l’aviation et (…) nous voulons voir le continent contribuer pour plus que ses 3% actuels dans  l’aviation mondiale » , a déclaré le 09 juin Nico Bezuidenhout, le directeur par intérim de South African Airways, lors de l’assemblée générale annuelle de l’IATA à Miami.

Ainsi, dès le 03 août 2015, SAA renforcera sa position en Afrique de l’Ouest, avec le lancement d’un nouveau service entre Accra au Ghana et Washington aux États-Unis, dans le prolongement de son vol en provenance de Johannesburg.

Dans le cadre de son engagement à améliorer l’inter-connectivité sur le continent africain, la compagnie sud-africaine membre de Star Alliance a également conclu un accord de partage de code bilatéral avec la compagnie Africa World Airlines. Ce partenariat offrira aux clients de SAA en provenance de Washington et Johannesburg des correspondances facilitées via Accra vers d’autres destinations au Ghana, telles que Kumasi, Takoradi et Tamale, ainsi que Lagos au Nigeria.

Le dirigeant de SAA a également souligné l’amélioration des performances du transporteur depuis son plan d’action de 90 jours qui est maintenant achevé. « D’importantes améliorations » sont attendues pour l’exercice en cours, commencé au 1er Avril 2015. Le plan comprend des coupes majeures dans les coûts opérationnels et vise l’optimisation du réseau. Il a déjà conduit à des « économies significatives » , indique South African Airways. La compagnie se dit maintenant prête à accroître sa capacité et à se concentrer sur ses routes africaines.

« Au premier trimestre de 2015, beaucoup d’efforts ont porté sur la stabilisation de notre compagnie et nous avons franchi des étapes importantes. Nous voulons maintenant développer nos capacités afin de mieux relier l’Afrique du Sud au reste du continent » , a déclaré Nico Bezuidenhout.

Par ailleurs, la compagnie a indiqué le 11 juin 2015 qu’elle était devenue le premier opérateur d’Airbus A330 dans le monde à recevoir une certification de la Federal Aviation Administration américaine (FAA) pour les procédures RNP AR (qualité de navigation requise) qui lui serviront pour les approches à l’aéroport John F Kennedy à New York. « Un grand avantage de ces procédures est la réduction significative de la charge de travail pour les équipages, car l’avion est entièrement guidé par son système automatique de vol pendant les approches RNP AR » , a expliqué SAA.

La compagnie sud-africaine détient également l’autorisation d’effectuer des approches à vue RNAV à JFK aussi bien avec ses A330 que ses A340, mais elles ne peuvent être employées que par temps favorable alors qu’elles sont moins exigeantes en termes de travail pour les pilotes et d’équipement pour les avions.

> Plus d’actualités sur South African Airways

Photo : Airbus A330-200 de South African Airways – © Airbus

Laissez un commentaire