Air France-KLM : trafic en hausse de +3,2% en mai

© Air France-KLM

© Air France-KLMce

La tendance a été bien orientée en mai 2015 pour Air France-KLM, avec une hausse à la fois du nombre de passagers transportés (+3,2%) et du coefficient d’occupation des sièges (+0,7 point), mais les recettes restent sous pression et l’activité cargo continue de souffrir, selon les données du groupe franco-néerlandais publiées ce lundi.

Air France-KLM a transporté 8,0 millions de passagers en mai 2015, soit 3,2% de plus que durant le même mois de l’année 2014. L’offre en sièges (exprimées en SKO) a été accrue de +1,1% mais la demande a augmenté plus rapidement avec un trafic (exprimé en PKT) en hausse de +1,9%. Du coup, le coefficient d’occupation augmente de 0,7 point de pourcentage, à 84,8%.

Dans le détail, Air France, KLM et HOP! ont transporté 6,2 millions de passagers, soit 2,0% de plus qu’en mai 2014. Les capacités ont progressé sur l’Amérique Latine de +6,1%, « principalement due au lancement de la ligne Amsterdam-Bogota/Cali » , note le groupe, mais elles sont restées stable sur l’Asie (+0,3%) et elles ont fortement baissé de 9% sur « le marché le plus difficile, le Japon » .

Au total, les capacités des trois compagnies ont progressé de +0,4%, leur trafic de +1,4% et leur coefficient d’occupation de +0,8 point à 84,2%.

Toutefois, la recette unitaire au siège kilomètre offert (RSKO) hors change est en nette baisse comparée à mai 2014, souligne Air France-KLM, selon une tendance qui se poursuit. Ainsi, la recette unitaire hors change est en baisse d’environ 6% sur la période avril-mai 2015 comparée à avril-mai 2014, mais si l’on tient compte de l’effet de change, les recettes unitaires sont en légère croissance (environ +1%) sur la même période.

Transavia, la filiale low-cost, a transporté 1,2 million de passagers en mai 2015, soit une hausse de +11,1% par rapport au même mois de l’année dernière. L’offre en siège a augmenté (+8,2%) plus rapidement que la demande (+7,1%), si bien que le coefficient d’occupation des sièges est en repli (-0,9 point) à 89,9%.

Transavia France en particulier poursuit son développement rapide, avec une offre en siège accrue de 23% tandis que le coefficient d’occupation se maintient à un niveau élevé, selon le groupe qui ne donne pas plus de détails sur le sujet.

L’activité cargo reste dans une situation difficile, avec une baisse des capacités de -4,8%, une baisse encore plus importante du trafic de -12,0%, et un coefficient de remplissage en baisse de -4,8 points de pourcentage à 59,4%. Le groupe continue de réduire l’activité tout-cargo, dont les capacités ont baissé de 25% par rapport à mai 2014. La recette unitaire à la tonne kilomètre offerte (RTKO) hors change est en nette baisse comparée à mai 2014 ; sur la période avril-mai 2015, elle est en baisse de 14% comparée à avril-mai 2014.

Laissez un commentaire