Un avion d’Air France atterrit à New York escorté par deux F15 américains

Airbus A330-200 d' Air France - © Air France

Un Airbus A330-200 d’Air France a atterri lundi à l’aéroport John F. Kennedy de New York sous l’escorte de deux avions de chasse F-15 de l’US Air Force après qu’une alerte anonyme a été reçue. Il s’agissait d’une « mesure de précaution » selon l’armée de l’air américaine.

« Par prudence, le vol Air France 22 a été escorté à l’aéroport John F. Kennedy par des avions de chasse de l’US Air Force suite à une menace téléphonique » , a expliqué le FBI dans un communiqué. « L’avion a atterri et les passagers ont débarqué. Il n’y a eu aucun incident ou aucun risque signalé à bord de l’avion, soit par les passagers ou l’équipage » , a-t-il précisé.

« Nous avons lancé deux F-15 par mesure de précaution. Cela s’avère un non-événement et l’avion d’Air France a atterri en toute sécurité à l’aéroport JFK » , a déclaré de son côté le Commandant Richlyn Ivey de l’US Air Force à la chaîne CBS News. Le vol a été escorté pendant une heure avant son atterrissage.

L’alerte a été donnée après que la police de l’Etat du Maryland a reçu un appel téléphonique anonyme signalant la présence d’une menace chimique à bord de l’avion qui était alors en vol.

A son atterrissage à New York, l’Airbus A330-200 a été placé dans une zone de sécurité à l’écart des terminaux afin d’être fouillé mais les recherches n’ont rien trouvé de suspect.

Les autorités américaines ont reçu ce 25 mai plusieurs fausses alertes. Elles ont précisé qu’un appareil de Saudia a également été inspecté le même jour dans une zone éloignée de l’aéroport John F Kennedy, pour des raisons similaires.

Crédit photo : Airbus A330-200 d’ Air France – © Air France

Laissez un commentaire