Marseille : HOP! Air France prend le relais

Décollage d'un avion d'Air France à l'aéroport de Marseille Provence - © Air France

Tandis qu’Air France restructure son réseau court et moyen-courrier, la filiale HOP! Air France prend le relais de sa maison-mère sur l’aéroport de Marseille Provence, où la nouvelle offre commerciale a été présentée lundi.

Pendant la saison d’été, HOP! Air France assurera au départ de l’Aéroport de Marseille Provence 14 vols quotidiens pour Paris Orly (+ 7 vols le samedi et 9 vols le dimanche) et 6 vols pour Paris Charles de Gaulle; 3 vols quotidiens pour Lyon (+ 1 vol le samedi et le dimanche); 3 vols quotidiens pour Bordeaux (+ 2 vols le samedi et le dimanche); 3 vols quotidiens pour Nantes (+ 2 vols le samedi et 1 vol le dimanche); 3 vols quotidiens pour Strasbourg (+ 1 vol le samedi et 2 vols le dimanche); 3 vols quotidiens pour Toulouse (+ 1 vol le dimanche); 1 vol quotidien pour Lille et Rennes; 5 vols par semaine pour Biarritz (tous les jours sauf lundi et jeudi); et 4 vols par semaine pour Brest (lundi, jeudi, samedi et dimanche).

La seule nouveauté annoncée porte sur la ligne Marseille – Lille, qui passera à trois vols par jour durant la saison hiver 2015-2016 (fin octobre).

« C’est un réseau à forte concurrence avec les compagnies low-cost et le train, mais aussi un réseau confronté à la concurrence du covoiturage sans oublier celle à venir des cars avec la libéralisation de la loi Macron » , a indiqué le 18 mai le directeur général délégué de Hop! Air France, Lionel Guérin, venu à Marseille pour présenter l’offre de sa compagnie.

Celle-ci est marquée par le lancement d’un tarif à partir de 49 euros TTC l’aller-simple, portant sur 10% de l’offre en siège.

Dans un contexte de forte compétitivité, « seul l’avion permet de faire l’aller-retour journée avec 20 allers-retours quotidiens vers Paris, dans les meilleures conditions de confort et de sécurité avec un service de qualité incluant les prestations » , a souligné le dirigeant.

Au demeurant, les résultats d’Air France sur la plateforme marseillaise sont en amélioration : sur l’ensemble de l’année 2014, le remplissage des avions s’est établi à 75,1 %, en hausse de 4 points par rapport à 2013. HOP! et Air France ont offert plus de 2,8 millions de sièges en France de et vers Marseille et transporté près de 2,1 millions de clients. Près de la moitié d’entre eux ont voyagé sur la navette Marseille – Paris Orly, qui a transporté 910.000 passagers en 2014, pour 1,2 millions de sièges offerts, soit un coefficient de remplissage de 75%, en amélioration de 8 points de pourcentage par rapport à 2013.

La tendance se confirme pour le début de l’année. Au premier trimestre 2015, le remplissage de l’ensemble des vols de et vers Marseille est en amélioration de 2,5 points à 71,4 % par rapport à la même période de 2014.

Alors que plus aucun pilote d’Air France ne sera basé à Marseille à partir d’octobre (comme Nice et Toulouse), sans conséquence pour leur emploi ou pour les lignes, la plateforme est touchée par un plan de départs volontaires pour le personnel au sol. 105 postes sont visés par cette mesure (sur 800 à l’échelle nationale), « ce qui correspond à une baisse d’activités de notre réseau au sol dû à la réduction des lignes européennes en 2015 » , a expliqué Lionel Guérin.

Ces mesures ont inquiété le député-maire de Nice, Christian Estrosi, qui sera la tête de liste UMP aux Régionales de décembre prochain en Paca  : « La forte fréquentation touristique, la notoriété mondiale, le positionnement international de la région Provence-Alpes Côte d’Azur, ses grands évènements culturels et sportifs justifient à eux seuls le maintien d’Air France à Marseille et à Nice. Les autres villes de province et l’étranger proche ne seront plus desservis et la rotation journalière des avions sera diminuée. Cela entraînera une baisse de l’attractivité économique et de la fréquentation touristique de notre territoire » , a-t-il estimé. « La Direction d’Air France indique que l’équilibre économique de cette exploitation en base de province n’a jamais été trouvé, je ne peux pas accepter qu’une compagnie comme Air France ne puisse pas fonctionner à partir des bases de province, comme c’est le cas pour ses concurrents », a-t-il ajouté.

Le groupe Air France-KLM s’est fixé comme objectif dans le cadre de son plan Perform 2020 un retour à la rentabilité en 2017, qui passe par un redressement du segment court-moyen courrier. Celui-ci a enregistré l’an dernier 140 millions d’euros de pertes d’exploitation.

La nouvelle marque commerciale HOP! Air France regroupe depuis le 29 mars dernier les lignes au départ de Paris-Orly, dont La Navette, celles au départ des régions françaises, ainsi que les liaisons inter-régionales et européennes.

> Plus d’actualités sur Air France

> Plus d’actualités sur HOP! Air France

Photo : décollage d’un avion d’Air France à l’aéroport de Marseille Provence – © Air France 

 

Un commentaire sur “Marseille : HOP! Air France prend le relais

  1. Les bases provinces auraient pu fonctionner sans un laxisme et une incompétence de notre hiérarchie. Effectivement, pourquoi les autres fonctionnent et pas nous ?

Laissez un commentaire