JetBlue ouvre Quito

Airbus A320-200 de JetBlue - © JetBlue

La compagnie à bas coûts américaine JetBlue va lancer une nouvelle ligne au départ de son hub de Floride à Fort Lauderdale vers Quito en équateur, renforçant sa présence en Amérique Latine.

JetBlue reliera dans le courant du premier trimestre 2016 Fort Lauderdale à Quito, à raison d’un vol par jour en Airbus A320 de 150 sièges (dont 42 en classe Premium Economie et 108 en classe Economie). Les réservations seront ouvertes à la vente dès que la compagnie aura reçu les autorisations gouvernementales.

Ce service s’inscrit dans le cadre du développement de la compagnie sur son hub de Fort Lauderdale, dans le Sud de la Floride et à proximité de Miami. Elle vise à assurer 100 vols par jour sur cette plateforme d’ici 2017, au lieu de 85 aujourd’hui vers 37 destinations.

« Nous sommes fiers d’augmenter continuellement nos opérations à Fort Lauderdale, dont nous faisons une porte d’entrée importante pour la région d’Amérique Latine. La demande de voyage vers l’Equateur est en forte croissance, en particulier après les vastes efforts de promotion de la part des responsables du pays. Nos clients vont adorer le charme historique et la beauté de Quito, qui donnent accès aux plages et montagnes » , explique Dave Clark, vice-président en charge du réseau.

« Les États-Unis sont notre premier marché et la connectivité est la clé de notre réussite pour attirer les voyageurs. Nous sommes extrêmement optimistes, la route sera un catalyseur pour augmenter le nombre de visiteurs en Equateur en provenance des États-Unis » , déclare Sandro Naranjo, le ministre du Tourisme de l’Equateur.

Ce faisant, JetBlue augmente sa présence dans la Zone Amérique Latine – Caraïbes, où elle dessert actuellement une vingtaine de destinations.

Son nouveau service vers l’Equateur rentrera directement en concurrence avec celui de la compagnie nationale équatorienne TAME, qui a ouvert une ligne quotidienne Quito – Fort Lauderdale en octobre 2014, également en Airbus A320 (140 sièges, dont 12 en classe Affaires et 128 en classe Economie).

Les deux compagnies peuvent aussi compter sur un trafic ethnique, puisque la région de Fort Lauderdale abrite une diaspora de plus de 10.000 Equatoriens.

JetBlue mène l’expansion son de réseau Amérique Latine – Caraïbes, avec les ouvertures récemment annoncées d’Antigua, La Barbade, La Grenade et Curaçao. Sa politique en matière de partage de codes est très active, grâce à des partenariats avec des compagnies aussi diverses qu’Aer Lingus, Aeroflot, British Airways, Brussels Airlines, Cathay Pacific, El Al, Emirates, Etihad Airways, Hainan Airlines, Iberia, Icelandair, Japan Air Lines, LAN, Lufthansa, Qatar Airways et Singapore Airlines notamment.

JetBlue, qui a été lancée par David Neelman, également à l’origine de la low-cost brésilienne Azul, exploite une flotte de 207 appareils, dont 130 Airbus A320-200, 17 A321 (dont 11 pour son « Mint Service » entre les Côtes Est et Ouest des Etats-Unis) et 60 Embraer 190. Elle détient un carnet de commandes de plus de 120 avions, dont 30 A320neo et 30 A321neo.

Crédit photo : Airbus A320-200 de JetBlue – © JetBlue

Laissez un commentaire