Air France-KLM : chiffre d’affaires en hausse et pertes réduites au 1er trimestre 2015

Boeing 777-300ER d'Air France et KLM - © Air France - KLM

Air France-KLM a publié jeudi ses résultats pour le 1er trimestre 2015 : si le groupe franco-néerlandais n’est toujours pas rentable, la situation s’améliore légèrement, avec un chiffre d’affaires en hausse et des pertes réduites.

Sur les trois premiers mois de l’année, Air France-KLM enregistre une croissance de 1,8% de son chiffre d’affaires, à 5,6 milliards d’euros, contre 5,5 milliards pour la même période de l’année précédente.

Les pertes se sont quelque peu réduites, avec un résultat net d’exploitation à -417 millions d’euros, contre -445 millions d’euros au 1er trimestre 2014, soit une amélioration de 28 millions d’euros.

Ces résultats sont obtenus avec un effet des taux de change négatif à hauteur de -81 millions d’euros, des charges d’exploitation hors carburant en hausse de 1,2%, une facture carburant en baisse de 4,7% et des coûts de personnels (y compris intérimaires) en hausse de 2,1%.

Le groupe a poursuivi son désendettement, avec une dette nette ramenée à 5,2 milliards d’euros, en amélioration de 127 millions d’euros.

Par secteur d’activité, Air France, KLM et HOP! ont transporté 17,3 millions de passagers (+0,3% par rapport au 1er trimestre 2014), avec des capacités (exprimées en SKO) en légère hausse de +0,1% et un coefficient d’occupation en légère baisse de -0,3 point à 82,5%. La recette unitaire s’établit à 6,59 centimes d’euros au SKO (+1,0%), le coût unitaire à 7,9 centimes d’euros au SKO (-0,3%).

« Sur le réseau long-courrier, la recette unitaire a traduit les équilibres attendus d’offre-demande : bonne performance sur l’Amérique du nord et la zone Caraïbes-Océan indien, performance plus faible sur le réseau Amérique latine dans un contexte économique dégradé sur plusieurs marchés clés, déséquilibre offre-demande sur les réseaux Afrique de l’est et Asie » , précise Air France-KLM.

« Comme prévu, les capacités court et moyen-courrier point-à-point (hors des hubs de Paris et d’Amsterdam) ont été encore ajustées à la baisse (-11,8%), avec un effet positif significatif sur la recette unitaire (+9,6% à données comparables). Sur les hubs, la RSKO court et moyen-courrier était en baisse de 1,4% à données comparables » , ajoute-t-il.

Les activités d’Air France, KLM et HOP! se sont soldées par un résultat d’exploitation négatif à -322 millions d’euros, en amélioration de 56 millions d’euros par rapport au 1er trimestre 2014.

Transavia a transporté 1,6 million de passagers (+11,9% par rapport au 1er trimestre 2014), avec des capacités (exprimées en SKO) en hausse de +5,1% et un coefficient d’occupation en hausse de 1,6 point à 87,9%. La recette unitaire s’établit à 4,12 centimes d’euros au SKO (+0,7%), le coût unitaire à 6,1 centimes d’euros au SKO (+4,3%).

« Le coût unitaire était en hausse de 4,3% en raison du renforcement du dollar par rapport à l’euro, d’une longueur moyenne d’étape plus courte, de la croissance rapide réalisée en France, et des ajustements saisonniers des capacités aux Pays-Bas » , explique le groupe. La filiale low-cost est restée déficitaire au 1er trimestre 2015, avec un résultat d’exploitation de -69 millions d’euros, soit une aggravation des pertes de 11 millions d’euros par rapport à l’année précédente.

L’activité cargo poursuit sa restructuration « pour s’adapter à la faiblesse du commerce mondial et à la situation de surcapacité structurelle dans le secteur du cargo aérien » , en particulier sur les flux Asie-Europe. Le déficit d’exploitation s’établit à -63 millions d’euros, contre -34 millions en 2014.

Dans le cadre de Perform 2020, le Groupe a sorti 3 Boeing 747 de la flotte à la saison hiver 2014-15, et sortira 5 MD11 d’ici la fin de la saison hiver 2015-16. Le Groupe prévoit d’opérer seulement 5 avions tout-cargo d’ici la fin 2016. Cette réduction devrait permettre à l’activité tout-cargo de retrouver l’équilibre d’exploitation en 2017 (contre -95 millions d’euros de pertes en 2014, hors grève).

L’activité maintenance enregistre une progression de +20,3% de son chiffre d’affaires, avec un résultat d’exploitation en amélioration de 13 millions d’euros à 35 millions d’euros.

Concernant les perspectives pour le reste de l’année, Air France-KLM précise que toutes les initiatives opérationnelles prévues dans le cadre du nouveau plan stratégique Perform 2020 sont en cours de déploiement.

Par ailleurs, des négociations sur les gains de productivité sont en cours avec les syndicats.

Le groupe estime que la quasi-totalité des économies attendues sur la facture carburant pourrait être absorbée par la pression sur les recettes unitaires et l’effet change négatif.

Il maintient ses ses objectifs de baisse du coût unitaire de 1 à 1,3% et d’un niveau de dette nette à fin 2015 d’environ 4,4 milliards d’euros

> Plus d’actualités sur Air France-KLM

Crédit photo : Boeing 777-300ER d’Air France et KLM – © Air France – KLM

…….

Un commentaire sur “Air France-KLM : chiffre d’affaires en hausse et pertes réduites au 1er trimestre 2015

  1. Je rigole doucement lorsque je lis votre commentaire en ce qui concerne l’activité cargo d’Air France , pour justifier la chute de plus de 25 pour cent du trafic depuis 2008, sans parler d ‘Etihad , Turkish Airlines , Emirates ,rien qu’un exemple parmi d’autres en Asie ,Cathay Pacific enregistre plus 15,5 pour cent sur le premier trimestre 2015….c’est tout simplement le reflet de l’activité économique de notre pays ou Roissy Cdg a un trafic inférieur de 500.000 tonnes par rapport a 5 ans en arrière

Laissez un commentaire