Etihad Airways autorisée à investir dans Darwin Airline

Darwin Airline opère sous le nom d'Etihad Regional. Les 10 Saab 2000 de la compagnie seront repeints avec cette livrée pour Juin 2014. - © Etihad

Darwin Airline opère sous le nom d’Etihad Regional. Les 10 Saab 2000 de la compagnie seront repeints avec cette livrée pour Juin 2014. – © Etihad

L’autorité de l’aviation civile Suisse a donné jeudi son approbation à la prise de participation d’Etihad Airways dans Darwin Airline annoncée il y a un an.

 

Etihad Airways, qui procède à des acquisitions de compagnies aériennes dans monde pour étendre son réseau et augmenter le trafic à travers son hub d’Abu Dhabi, a indiqué en mars 2014 qu’elle achetait 33,3% de la compagnie régionale Suisse Darwin Airline.

Depuis, celle-ci opère sous le nom d’Etihad Regional, mais la transaction restait dans l’attente de l’approbation des autorités helvétiques.

L’Office Fédéral suisse de l’Aviation Civile (OFAC) a finalement donné son accord. « La compagnie aérienne tessinoise Darwin Airline opérant sous le nom d’Etihad Regional est autorisée à agir en partenariat avec la compagnie aérienne du Golfe Etihad Airways » , a indiqué l’autorité dans un communiqué le 02 avril.

Toutefois, Etihad Airways a dû revoir sa copie depuis le projet initial, et procéder à des ajustements structurels dans ses relations avec Darwin Airlines, en renonçant notamment à jouer un rôle dans la nomination des cadres supérieurs de la compagnie suisse.

« Le nouveau modèle d’affaires de Darwin diminue nettement la dépendance opérationnelle vis-à-vis d’Etihad » , a estimé l’OFAC, qui considère que « l’accord de coopération respecte désormais les règles relatives au contrôle et à la propriété des transporteurs aériens » .

L’approbation des autorités Suisses permet à Darwin Airline d’opérer en Europe des vols pour le compte d’Alitalia et d’airberlin, également détenues partiellement par Etihad Airways.

Etihad Airways et Darwin Airline se sont félicitées de la décision de l’OFAC, tout en déplorant qu’elle intervienne tardivement.

Darwin Airline a par ailleurs introduit une action devant la Commission de la Concurrence Suisse (COMCO) à l’encontre de Swiss International, détenue par le groupe Lufthansa, alléguant des mesures abusives et anti-concurrentielles destinées à la sortir du marché. Cette procédure reste pendante.

…….

Laissez un commentaire