El Al passe dans le rouge en 2014

Boeing 747-400 d'El Al - © El Al

Boeing 747-400 d’El Al – © El Al

El Al pâtit du conflit Israélo-palestinien : ses comptes ont viré au rouge en 2014.

 

La compagnie aérienne nationale d’Israël a enregistré une perte nette de 28 millions de dollars en 2014, contre un bénéfice de 26,7 millions de dollars l’année précédente. Ce résultat est obtenu avec un chiffre d’affaires en baisse de 1% en un an (à 2,08 milliards de dollars) et des charges d’exploitation en hausse de 2,2% (à 1,79 milliard de dollars). Le coefficient d’occupation des sièges est resté stable, à 82,5% (contre 82,9% en 2013).

Pour expliquer cette situation, le directeur de la compagnie, David Maimon, cite les opérations militaires en cours. « Les résultats de 2014 reflètent les effets de l’opération ‘Bordure Protectrice’, qui a causé une baisse importante du tourisme et qui a nui aux bénéfices d’El Al » , a-t-il déclaré. La fréquentation touristique en Israel a chuté de 20% au 2e semestre 2014. Face à cette situation, les trois compagnies aériennes d’Israel avaient d’ailleurs demandé le soutien financier du gouvernement.

A cette difficulté s’est ajoutée une concurrence croissante à l’aéroport de Tel Aviv Ben Gourion, ce qui « a entrainé une érosion du prix des billets » . Pour conserver ses parts de marché, la compagnie a augmenté ses opérations. Conséquence : les dépenses ont elles-aussi augmenté et les marges bénéficiaires se sont érodées.

El Al a également été touchée négativement par sa politique de couverture d’achats de carburant, alors que les prix du pétrole baissaient rapidement, ainsi que par une évolution défavorable du taux de change entre le shekel israélien et le dollar américain : ensemble, ces facteurs représentent un impact négatif de 52 millions de dollars dans les comptes annuels de la compagnie.

Sur le plan positif, El Al souligne « le lancement réussi » de sa filiale low-cost UP, l’arrivée des nouveaux Boeing 737-900ER, et la mise en oeuvre d’un accord de partage de code avec la compagnie Américaine JetBlue, qui offre aux passagers d’El Al plus de destinations aux Etats-Unis.

El Al a transporté 2,2 millions de passagers en 2014. La compagnie dessert 35 destinations dans le monde avec une flotte de 40 appareils passagers (dont 27 en propriété) : 17 Boeing 737-700/800, 5 737-900ER, 6 747-400, 6 767-300ER et 6 777-300ER. El Al exploite aussi 6 747-400 cargo.

…….

Laissez un commentaire