Yemenia suspend ses opérations

Airbus A330-200 de Yemenia - cc wikimedia

Airbus A330-200 de Yemenia – cc wikimedia

La détérioration de la situation au Yemen contraint Yemenia à suspendre l’ensemble de ses opérations.

 

La compagnie nationale du Yemen a indiqué lundi sur son site internet qu’elle suspendait « tous ses vols jusqu’à nouvel ordre pour des raisons de sécurité » .

La décision de Yemenia suit également le bombardement de l’aéroport de Sanaa dont l’unique piste est actuellement inutilisable.

S’enfonçant dans la crise, le Yemen avait déjà perdu les services de Gulf Air et Qatar Airways la semaine dernière. Etihad Airways avait suspendu ses opérations vers Sanaa en septembre 2014, Emirates Airline en décembre.

Bien que repris par les forces loyalistes le week-end dernier, le deuxième aéroport du pays, Aden, reste également fermé aux vols commerciaux.

La crise au Yemen perturbe également les vols dans la région. Les restrictions sur l’espace aérien yéménite contraignent les compagnies du Golfe comme Emirates, Qatar Airways et Etihad Airways à revoir leurs plans de vols vers certaines destinations, avec des parcours d’une heure à deux heures de vols supplémentaires. Jeudi dernier, Saudia a dû annuler ses opérations vers 5 aéroports au sud de l’Arabie Saoudite mais la situation est redevenue progressivement normale dans la journée de vendredi.

Le Yemen vient s’ajouter à une liste de plus en plus longue de pays dans la région où les services aériens sont interrompus.

Les vols vers Erbil dans le Nord de l’Irak, ainsi que plusieurs autres destinations dans ce pays, sont perturbés par l’avance des militants de l’Etat Islamique. En janvier dernier, des tirs sur un vol de Flydubai lors de son atterrissage à Bagdad avait entrainé la suspension de cette desserte par l’ensemble des compagnies des Emirats Arabes Unis.

Egalement en proie à des guerres civiles, la Libye et la Syrie sont désertées par les compagnies aériennes internationales.

…….

Laissez un commentaire