VLM Airlines retarde l’introduction du Sukhoi Superjet 100 LR

Sukhoi Superjet 100 - cc wikimedia

Sukhoi Superjet 100 – cc wikimedia

La compagnie régionale Belge VLM Airlines retarde de plus d’un an l’introduction du nouveau Sukhoi Superjet 100 LR (SSJ100 LR). Cette version à rayon d’action allongé de l’avion Russe Superjet 100 n’a pas encore reçu sa certification de l’Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (EASA).

 

VLM Airlines est la première et seule compagnie de l’Union Européenne à avoir commandé à ce jour le Superjet 100. En vertu d’une lettre d’intention signée en Octobre 2014 avec Ilyushin Finance, elle doit recevoir deux appareils en leasing (plus une option pour deux autres et une option d’achat pour 10 exemplaires).

La livraison du premier appareil devait intervenir en Avril 2015. Elle est désormais reportée dans le courant du troisième trimestre 2016, a indiqué ce 02 mars VLM Airlines.

En cause : la certification de type, qui n’a pas encore été délivrée par l’EASA.

L’autorité a bien certifié la version standard du SSJ100, mais pas celle à rayon d’action allongée qu’a commandée VLM Airlines. Cette variante dispose de caractéristiques particulières, notamment pour le réglage des volets lors des phases de décollage et d’atterrissage, « qui apportent une amélioration significative des performances » selon VLM Airlines.

« Les capacités en termes de rayon d’action allongé devraient être très bénéfiques pour VLM, permettant à la compagnie d’ajouter de nouvelles destinations commercialement attrayantes à son réseau en expansion » , précise-t-elle.

Ce report intervient alors que la compagnie mène actuellement une stratégie d’expansion, avec l’ouverture de nouvelles lignes annoncées pour cette année, notamment vers Nice et Avignon au départ de Liège.

Tous ces nouveaux services sont prévus en Fokker 50 et ne subiront pas les conséquences du retard.

« Le Superjet sera un excellent complément aux Fokker 50 de la flotte de VLM, et la variante à rayon d’action allongé est la mieux adaptée à notre modèle d’affaires. Bien que nous soyons naturellement impatients de mettre en service les nouveaux avions, ce délai mutuellement convenu nous permettra de profiter de la pleine capacité du Superjet dès le premier jour de l’opération » , a minimisé le PDG de VLM Airlines, Arthur White.

« Nous avons travaillé avec VLM pour développer un modèle d’entreprise qui tire parti au maximum des avantages du Superjet dans sa version à rayon d’action allongé . Nous travaillons toujours ensemble pour voir s’il y a des possibilités au sein du réseau de VLM pour déployer quelques avions dans la version de base » , indique de son côté Alexander Rubtsov, PDG de Ilyushin Finance.

VLM Airlines, qui était spécialisée jusqu’à présent dans la location de ses appareils à d’autres compagnies, a débuté ses opérations en compte propre au début de cette année. Elle opère actuellement une flotte de 12 turbopropulseurs Fokker 50.

…….

Laissez un commentaire