Air Asia supprime la surcharge carburant

Airbus A320 d'Air Asia

Airbus A320 d’Air Asia

Le groupe aérien low-cost Air Asia met fin à la surcharge carburant à effet d’aujourd’hui.

 

A compter de ce 26 janvier, le géant malaysien du transport aérien à petits prix supprime la surcharge carburant pour toutes les compagnies aériennes qu’il détient, y compris les filiales longs-courriers Air Asia X. Air Asia dit prendre cette décision « suite à la baisse des courts mondiaux du pétrole » .

Le groupe signale ainsi que le prix de ses billets s’établit désormais à partir de 19 ringgit (environ 4 euros) l’aller simple taxes incluses, et 49 ringgit (environ 12 euros) pour Air Asia X.

« Nous sommes une compagnie aérienne à haute valeur ajoutée et à petits prix et nous continuerons de nous efforcer à rendre le voyage en avion aussi abordable que possible » , promet Tony Fernandès, le patron du groupe. « Cette décision a été prise en Novembre 2014, suivant la baisse des courts mondiaux du pétrole. Cependant nous ne sommes en mesure de l’appliquer que maintenant » , explique-t-il. « Nous croyons que la suppression de la surcharge carburant, qui réduit les frais de voyage, sera un énorme coup de pouce à l’industrie du tourisme » , ajoute-t-il.

Air Asia avait supprimé une première fois ses surcharges carburant en 2008 mais les avait réinstaurées en 2011 après la flambée des cours du pétrole.

Ceux-ci sont aujourd’hui redescendus en-dessous de 50 dollars le baril, et plusieurs compagnies aériennes ont pris la décision de supprimer les surcharges carburant.

Dernièrement dans la région Asie-Pacifique, Virgin Australia en Australie, et Cebu Pacific aux Philippines, concurrentes directes d’Air Asia, les ont abolies.

En Europe, le mouvement prend plus de temps, les compagnies aériennes signalant que leurs « couvertures » (mécanismes financiers auxquels elles ont recours pour se protéger des fluctuations des cours), sont en place pour quelques mois encore, suscitant une polémique chez les agents de voyage et les organisations de consommateurs.

……..

Laissez un commentaire