Lufthansa : les pilotes envisagent de nouvelles grèves

Airbus A330-300 de Lufthansa - © Lufthansa

Airbus A330-300 de Lufthansa – © Lufthansa

Le syndicat Vereinigung Cockpit (VC) représentatif d’une majorité de pilotes chez Lufthansa a indiqué jeudi qu’il était susceptible d’appeler à de nouvelles grèves dans les prochaines semaines. En cause : la réforme du régime des retraites sur laquelle aucune issue n’a été trouvée depuis l’année dernière, ainsi que le développement de la filiale low-cost du groupe.

 

La direction de Lufthansa n’a toujours pas trouvé d’accord avec ses pilotes sur la question des retraites anticipées. Refusant une évolution du régime, VC a déclenché dix mouvements sociaux en 2014, perturbant considérablement les opérations de la compagnie Allemande : des centaines de milliers de voyageurs ont été affectés, et le résultat opérationnel du groupe est impacté à hauteur de 200 millions d’euros environ.

Au problème des retraites se greffe maintenant celui du développement de la filiale low-cost du groupe, Eurowings. Le mois dernier, Lufthansa a présenté un projet, où les pilotes seront embauchés en dehors des conventions collectives actuelles, avec des conditions de rémunération et d’emploi plus avantageuses pour la direction.

Les pilotes se sont dits prêts en Décembre à régler leur différend sur la question des retraites par voie d’une médiation externe, à condition que tous les sujets de contentieux soient abordés, y compris le projet Eurowings. Lufthansa a rejeté cette demande, se disant prête à étendre les négociations à d’autres questions que les retraites, mais pas aux conditions d’embauche pour sa filiale low-cost, qui restent pour elle non négociables.

Dans cette impasse, VC a prévenu dans un communiqué le 15 Janvier que d’autres mouvements de grève étaient « possibles et vraisemblables » , se préparant à consulter ses membres dans les semaines à venir.

Lufthansa a de son côté réitéré sa volonté de procéder à des changements structurels pour être mieux armée face au développement d’une double concurrence, des low-cost comme Ryanair et easyJet en Europe, des compagnies du Golfe comme Emirates, Etihad ou Qatar Airways sur le long-courrier.

Le projet Eurowings consiste à développer d’une part le moyen-courrier avec des bases hors d’Allemagne, et d’autre part le long-courrier avec des avions et équipages fournis par Sun Express, co-entreprise de Lufthansa et Turkish Airlines. Le groupe espère ainsi réduire de 40% ses coûts unitaires par rapport aux opérations longs-courriers actuelles de Lufthansa.

> Toute l’actualité de Lufthansa

…….

Laissez un commentaire