Cyprus Airlines cesse ses opérations

Airbus A320 de Cyprus Airways - cc wikimedia

Airbus A320 de Cyprus Airways – cc wikimedia

Le gouvernement Chypriote a annoncé vendredi la fin des opérations de sa compagnie aérienne, Cyprus Airlines, avec effet immédiat, à la suite d’une décision de la Commission Européenne lui ordonnant de récupérer plus de 65 millions d’euros d’aides publiques versées au transporteur en difficulté.

 

Après 68 ans d’opérations, Cyprus Airlines a cessé de voler le 09 Janvier 2015 au soir. Le gouvernement Chypriote a confirmé la « résiliation immédiate » de son  programme de vol et a demandé aux passagers détenteurs d’une réservation de contacter l’agence Top Knissis Travel Public qui les prendra en charge.

Plus tôt dans la journée, La Commission Européenne avait ordonné, après une « enquête approfondie » le remboursement par Cyprus Airlines, déjà au bord du gouffre, de 65 millions d’euros aides publiques sur les 100 millions qu’elle a reçues depuis 2007. Bruxelles les a jugées « incompatibles avec le marché unique » .

« Cyprus Airways n’est pas parvenue à se restructurer et à devenir viable sans l’appui continu de l’État. Dès lors, injecter davantage d’argent public n’aurait fait que prolonger la lutte sans rien changer à la situation. Les entreprises doivent être rentables sur la base de leurs propres mérites et de leur capacité concurrentielle et ne peuvent ni ne devraient compter sur l’argent du contribuable pour rester artificiellement sur le marché » , a expliqué Mme Margrethe Vestager, Commissaire Européenne chargée de la concurrence, à l’appui de sa décision.

Criblée de dettes, Cyprus Airlines n’était guère en mesure de rembourser les sommes exigées par Bruxelles. Elle avait déjà vendu plusieurs de ses actifs pour tenter d’améliorer sa trésorerie, en particulier des avions ainsi que trois créneaux de décollage et d’atterrissage à Londres Heathrow. En 2012, dernière année où elle a publié ses comptes, elle enregistrait une perte de 55,8 millions d’euros, contre 23,8 millions d’euros l’année précédente.

Le gouvernement Chypriote, qui détient plus de 93% de son capital, l’a officiellement mise en vente à l’été 2014, suscitant l’intérêt de plusieurs transporteurs, dont la compagnie Grecque Aegean Airlines et la low-cost Irlandaise Ryanair. Mais au final, aucune des propositions n’a retenu l’attention des autorités, qui ont décidé aujourd’hui de mettre un terme aux opérations de leur compagnie porte-drapeau.

Cyprus Airlines employait 500 salariés et exploitait 6 Airbus A320. Elle annonce sur son site Internet sa mise en liquidation volontaire.

……..

Laissez un commentaire