Vistara prend son envol

Airbus A320 de Vistara - © Vistara

Airbus A320 de Vistara – © Vistara

Co-entreprise entre Singapore Airlines et le groupe Tata, Vistara débute aujourd’hui ses opérations. Elle devient la troisième compagnie Indienne full service, prévoit d’opérer des A320neo et se distingue de la concurrence avec un service de classe Premium Economie sur les vols domestiques.

 

Vistara a inauguré ses opérations ce 09 Janvier avec le vol UK890 entre Delhi et Bombay, l’une des deux lignes qu’elle exploitera dans un premier temps avec Delhi-Ahmedabad.

Elle prévoit également de desservir la première année depuis la capitale de l’Inde : Goa, Bangalore, Hyderabad, Chandigarh, Srinagar, Jammu et Patna, selon le projet qu’elle a déposé auprès de la Direction Générale de l’Aviation Civile Indienne (DGAC) en Avril 2014 pour sa demande de permis d’opérateur aérien (AOP). L’administration – réputée tatillonne – ne lui a pas vraiment facilité la tâche, entre un délai de neuf mois pour obtenir le précieux document et des tracasseries pour certifier les appareils.

Vistara dispose pour ses débuts d’une flotte de deux Airbus A320-200 pris en location auprès du loueur Singapourien BOC Aviation, avec lequel elle s’est engagée pour 20 appareils de ce type sur les 4 prochaines années, y compris sept A320neo, la version remotorisée et modernisée du best seller d’Airbus actuellement en cours de développement. Le premier exemplaire de cette variante doit lui parvenir en 2017. Cependant, elle ne sera pas la seule compagnie Indienne à exploiter l’A320neo, puisque la compagnie à bas coûts Indigo en a commandé 180 exemplaires fermes plus 250 restant à confirmer à Airbus.

Détenue à 49% par Singapore Airlines et à 51% par le groupe Tata, Vistara met l’accent sur la qualité de service et les prestations offertes aux passagers. Elle devient la troisième compagnie Indienne full service, par opposition aux low-cost, après la compagnie nationale Air India et la compagnie privée Jet Airways dont Etihad Airways détient 24% du capital.

Mais Vistara, qui veut « créer la meilleure expérience de vol dans le ciel Indien » , se distingue de la concurrence en proposant sur les lignes intérieures Indiennes un service de Premium Economie, intermédiaire entre la classe Affaires et la classe Economie. « Après la fermeture de Kingfisher Airlines, le nombre de sièges en classe affaires sur le marché intérieur a considérablement baissé. Par conséquent, les tarifs de la classe affaires ont augmenté. En règle générale, un siège en classe Affaires est cinq fois plus cher qu’en Economie. Il y a donc un énorme fossé entre les tarifs Economie et Affaires et c’est une lacune qui peut être comblée de façon rentable » , explique au Times of India un expert du marché Indien, Sharat Dhall, PDG du portail de voyages en ligne yatra.com.

Vistara a configuré ses A320-200 pour recevoir 148 passagers, dont 16 en Affaires, 36 en Premium Economie, et 96 en Economie.

Ses débuts seront modestes au départ, avec seulement 14 vols hebdomadaires représentant 2.450 sièges. Mais d’ici à la fin de l’année 2015, Vistara compte opérer 87 vols, avec 5 A320, l’objectif étant de réaliser 301 vols par semaine d’ici à 2019.

…….

© Vistara

© Vistara

© Vistara

© Vistara

© Vistara

© Vistara

© Vistara

© Vistara

Laissez un commentaire