Air New Zealand ouvre Buenos Aires, LAN réplique

Boeing 777-300ER d'Air New Zealand en livrée "Hobbit" - © ANZ

Boeing 777-300ER d’Air New Zealand en livrée « Hobbit » – © ANZ

Air New Zealand a annoncé le 12 Décembre l’ouverture d’une route vers Buenos Aires pour fin 2015. Le même jour, la compagnie Chilienne LAN a répliqué en prévoyant d’augmenter ses fréquences et déployer le fleuron de sa flotte vers l’Océanie.

 

Depuis qu’Aerolineas Argentinas a cessé en Juin 2012 de faire escale à Auckland sur sa route Buenos Aires-Sydney, LAN restait seule à relier la Nouvelle Zélande à l’Amérique du Sud. Dans un an elle devra désormais affronter la concurrence d’Air New Zealand.

La compagnie Néo-Zéalandaise avait déjà signalé son intention de développer son réseau sur la bordure Pacifique au départ de son hub d’Auckland. Elle ouvrira d’ailleurs le mois prochain Singapour dans le cadre de sa nouvelle alliance avec Singapore Airlines. Le 12 Décembre, elle a précisé sa stratégie en annonçant la création d’une liaison vers Buenos Aires.

Les réservations seront ouvertes en Mars 2015 pour une ouverture des vols programmée en Décembre 2015. Cette nouvelle route Auckland-Buenos Aires sera assurée trois fois par semaine en Boeing 777-200ER de 304 sièges, soit 26 en Affaires, 36 en premium Economy et 242 en Economie.

« Buenos Aires est la ville touristique la plus populaire en Amérique du Sud » , explique Christopher Luxon, le Directeur Général d’Air New Zealand, qui, au passage, oublie avantageusement Rio de Janeiro. « Buenos Aires est un tremplin idéal pour ceux qui veulent ensuite explorer le pays ou, au-delà, le continent [Sud-Américain] » , continue-t-il. « Les Néo-Zélandais pourront profiter d’une nouvelle destination fascinante, l’Argentine, tandis que les Australiens, grâce aux correspondances avec une seule escale à travers le hub d’Auckland, auront aussi une opportunité fantastique » , ajoute-t-il. La compagnie souligne aussi que la nouvelle liaison permettra aux voyageurs de relier l’Amérique du Sud à Singapour et à l’Asie du Sud-Est.

Ainsi, Air New Zealand, membre de Star Alliance, affiche clairement ses ambitions sur le marché des liaisons transpacifiques Sud, dominé actuellement par l’alliance oneworld, avec Qantas et LAN.

Elle s’allie pour la circonstance à Aerolineas Argentinas, membre de SkyTeam. Air New Zealand apposera son code NZ sur certains vols d’Aerolineas Argentinas au départ de Buenos Aires vers le Brésil. En retour, Aerolineas Argentinas apposera son code AR sur la nouvelle liaison d’Air New Zealand entre Auckland et Buenos Aires, ainsi que sur certains vols vers l’Australie au départ de la Nouvelle Zélande, sous réserves des approbations gouvernementales.

LAN réplique

Face à l’arrivée de ce nouveau concurrent sur le Pacifique Sud, qui plus est alliée à sa concurrente Argentine avec laquelle elle n’entretient pas les meilleures relations du monde, la Chilienne LAN n’a pas tardé à répliquer.

Le 12 Décembre également, elle a fait savoir qu’elle augmentait ses fréquences et déployait le fleuron de sa flotte sur les liaisons transpacifiques Sud.

Ainsi, elle ajoutera « à la fin de 2015 »  3 vols supplémentaires par semaine sur sa route Santiago-Auckland-Sydney pour effectuer 10 rotations par semaine, au lieu de 7 actuellement.

Au cours du quatrième trimestre 2015, ce service sera assuré avec un nouveau Boeing 787-9. La version allongée du Dreamliner remplacera donc le 787-8 qui opèrera sur la ligne à partir d’Avril 2015, avec une capacité de 247 passagers en deux classes de voyage, soit 30 en Affaires et 217 en Economie.

LAN utilise actuellement un Airbus A340 sur la ligne Santiago-Auckland-Sydney, tandis que Qantas vole en Boeing 747-400 entre Sydney et Santiago.

LAN est la filiale de LATAM, premier groupe aérien d’Amérique Latine, qui détient également la compagnie Brésilienne TAM qui n’exploite aucune ligne vers la région Asie-Pacifique.

…….

Laissez un commentaire