Garuda Indonesia : une cinquième étoile pour couronner une transformation réussie

Garuda : Boeing 777-300ER

Garuda : Boeing 777-300ER

Skytrax, le cabinet d’évaluation Britannique de compagnies aériennes, a décerné une cinquième étoile, son ultime distinction, à Garuda Indonesia, venant ainsi couronner les efforts entrepris ces dernières années par le transporteur Indonésien.

 

Garuda a rejoint le 12 décembre le club très fermé des compagnies classées cinq étoiles par Skytrax, aux côtés de six de ses consoeurs, Asiana Airlines, Cathay Pacific, Hainan Airlines, All Nippon Airways, Qatar Airways, et Singapore Airlines. Elle devient également la première compagnie membre de SkyTeam à recevoir cette distinction.

Skytrax n’a pas été à l’abri des critiques récemment, mais sa décision vient récompenser la transformation réussie de Garuda en transporteur de premier plan depuis sa sortie en 2010 de la liste noire de l’Union Européenne.

Cette métamorphose, Garuda l’a accomplie au travers du plan stratégique « Quantum Leap 2011-2015 » , qui a également conduit à l’expansion de sa flotte et de son réseau international. Après être devenue en Mars la vingtième compagnie à rejoindre l’alliance SkyTeam, elle a supprimé en Mai l’escale intermédiaire à Abu Dhabi sur sa route Jakarta-Amsterdam, faisant d’elle la seule compagnie à opérer un vol non-stop entre l’Europe et l’Indonésie. En Septembre 2014, elle a commencé à servir Londres Gatwick dans le prolongement de sa route vers Amsterdam.

L’expansion du réseau s’est accompagnée d’une croissance du trafic. Ainsi, sur les neuf premiers mois de 2014, le trafic passagers a augmenté de 15,2% par rapport à la même période de l’année précédente, s’établissant à à 20,9 millions de passagers.

En contraste, les comptes se sont dégradés. Garuda a enregistré une perte de 219,5 millions de dollars entre le 1er Janvier et le 30 Septembre 2014, presque vingt fois plus que sur la même période de 2013. La faiblesse de la roupie Indonésienne et les cours du pétrole sur les six premiers mois de l’année ont été cités comme les raisons de cette situation financière, mais la compagnie indique que celle-ci devrait s’améliorer avec la chute des prix du jet-fuel.

Ces difficultés ont contraint Garuda à mettre en suspends ses projets d’expansion : elle a renoncé à ouvrir dans le courant du deuxième semestre des lignes vers Bombay et Manille.

Un homme a été l’artisan de la mutation de Garuda : Emirsyah Satar, PDG depuis 2005. Celui-ci a démissionné le 8 Décembre, anticipant le terme de son mandat en Mars 2015, afin de laisser plus de temps à la nouvelle équipe pour se préparer pour l’année prochaine, a-t-il dit à la presse Indonésienne.

Emirsyah Satar a été remplacé hier par Arif Wibowo, qui dirigeait jusqu’à présent la filiale low-cost du groupe, Citilink.

…….

Garuda : Suites de 1ère classe - © Garuda

Garuda : Suites de 1ère classe – © Garuda

…….

Laissez un commentaire