Les Airbus A380 et Boeing 747-8i autorisés à Rio de Janeiro

L'aéroport Tom Jobim de Rio de Janeiro - © Galeao

L’aéroport Tom Jobim de Rio de Janeiro – photo © Galeao

L’aéroport Tom Jobim de Rio de Janeiro au Brésil est désormais autorisé à accueillir les opérations des deux plus gros avions circulant dans le monde, l’Airbus A380 et le Boeing 747-8i, une décision qui intéresse plusieurs opérateurs.

 

L’autorité Brésilienne de l’aviation civile (ANAC) autorise désormais les opérations des Airbus A380 et Boeing 747-8i sur l’aéroport international Tom Jobim de Rio de Janeiro. Ses 17 millions de passagers en 2013 le placent au rang de deuxième aéroport du pays.

« L’Agence nationale de l’aviation civile publiera lundi prochain (01/12) dans le Journal Officiel une ordonnance autorisant l’aéroport international Tom Jobim (Galeão / RJ) à recevoir les Boeing 747-8 et Airbus A380 » , a communiqué l’autorité le 28 Novembre. Au préalable, l’aéroport a dû réaliser certains travaux sur ses pistes et rehausser son plan de lutte contre les incendies pour recevoir ces deux appareils de catégorie F, les plus gros dans le monde pour le transport de passagers.

Avec cette autorisation, Rio de Janeiro Tom Jobim devient le premier aéroport Brésilien à pouvoir accueillir l’A380.

Pour sa part, le 747-8i est déjà autorisé à opérer à Sao Paolo Guarulhos, la première plateforme aéroportuaire du pays et du continent Sud-Américain. L’aéroport reçoit la visite de cet appareil aux couleurs de Lufthansa qui le déploie depuis Francfort.

Pour Rio de Janeiro Tom Jobim, la décision tombe à point nommé : la ville accueillera dans moins de deux ans les Jeux Olympiques d’été de 2016. Dans cette perspective, l’aéroport réalise d’importants travaux d’extension et de modernisation. Il est géré par un consortium international auquel participe l’exploitant de Singapour Changi.

L’autorisation intéressera en particulier quatre compagnies aériennes opérant aujourd’hui à Rio de Janeiro Tom Jobim : Air France, British Airways et Emirates, qui disposent de l’A380 dans leur flotte, ainsi que Lufthansa, qui exploite les deux types d’appareils.

Air France a déjà manifesté son intérêt pour servir le Brésil avec l’A380. La compagnie Française membre de SkyTeam voulait déployer le super Jumbo vers Sao Paolo Guarulhos avant la coupe du monde de Football qui a eu lieu cet été, mais l’aéroport n’a pas reçu à temps l’autorisation de l’ANAC. Celle-ci a imposé des travaux supplémentaires qui ne sont pas achevés.

Le nombre d’aéroports susceptibles d’accueillir l’A380 augmente progressivement. Cette année, l’Inde a mis fin à l’interdiction d’opérer l’appareil sur son territoire, permettant aux principales plateformes du pays, notamment Delhi, Bombay et Bangalore de l’accueillir. En Afrique, l’aéroport d’Abidjan s’est équipé pour recevoir l’A380 d’Air France. En Amérique, les aéroports de Boston, Chicago et Mexico projettent ou réalisent les aménagements nécessaires.

Le nombre encore limité d’aéroports certifiés pour l’A380 a été cité par plusieurs opérateurs, notamment Air France, comme un handicap à l’exploitation de l’appareil.

…….

> Plus d’actualités sur les aéroports

> Plus d’actualités sur l’aviation civile au Brésil

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Laissez un commentaire