Le MRJ de Mitsubishi fait son roll-out

Roll out du MRJ à Nagoya le 18 Octobre 2014

Roll out du MRJ à Nagoya le 18 Octobre 2014

Après 3 reports et 4 ans de retard, le premier exemplaire du MRJ de Mitsubishi Aircraft est sorti d’usine à Nagoya ce samedi 18 octobre.

 

L’événement est d’importance au Japon, où le roll-out du MRJ est considéré comme historique : il s’agit du premier aéronef construit dans le pays en 40 ans, depuis le turbopropulseur YS-11 de Nihon Aircraft Manufacturing Corporation de 64 sièges, dont la production a cessé en 1974 après 182 exemplaires construits.

Le Mitsubishi Regional Jet (MRJ) vise le marché des avions régionaux de moins de 100 places dits « de nouvelle génération », sur lequel les deux géants de l’aéronautique, Airbus et Boeing, ne sont pas présents. Deux versions sont proposées, de 78 et 92 places, cette dernière devant entrer en service en premier. Mitsubishi prévoit d’installer des sièges « ultra-fins » en cabine. Pratt & Whitney fournit les moteurs, des PW1200G Pure Power. Avec ces spécifications, le constructeur estime que l’appareil consommera jusqu’à 20% de carburant en moins que les appareils actuels, même si l’idée d’utiliser des matériaux composites a été abandonnée en cours de projet.

Le programme a connu de nombreux soubresauts, le vol inaugural de l’appareil d’essai est maintenant prévu pour le 2ème trimestre 2015. Mistubishi va devoir faire vite et n’a pas le droit à l’erreur pour assurer les premières livraisons en 2017, comme il s’y est engagé.

C’est All Nippon Airways qui bénéficiera des premiers exemplaires, avec une commande ferme pour 15 appareils plus 10 options. Japan Air Lines a également accordé sa confiance, ayant signé pour 32 appareils. Mais le plus beau succès commercial du MRJ reste à ce jour une commande géante pour 100 exemplaires de l’Américaine SkyWest, déjà cliente des deux leaders actuels du marché, Bombardier et Embraer.

Le MRJ doit néanmoins encore faire ses preuves pour s’imposer. Nouvel entrant, il trouve face à lui des concurrents déjà installés, avec une base de clientèle, et qui développent eux aussi des modèles de nouvelle génération, le C-Series du Canadien Bombardier, dont le développement est également en retard, et les E/E2-Jets du Brésilien Embraer. La Russie et la Chine veulent également percer sur ce marché, avec le SSJ100 de Sukhoï et l’ARJ21 de COMAC.

Les appareils de 75 à 130 places représenteront un marché de 4.000 à 6.800 exemplaires sur les 20 prochaines années, selon les différentes estimations. Mitsubishi s’est fixé l’objectif de vendre 2.000 MRJ à 42 millions de dollars l’unité au prix catalogue, pour un programme dont le coût est estimé à 1,9 millard de dollars.

……

MRJ : plans de cabine (source : Mitsubishi)

MRJ : plans de cabine (source : Mitsubishi)

MRJ : Autonomie  (source : Mitsubishi)

MRJ : Autonomie (source : Mitsubishi)

Mistubishi prévoit d'installer des sièges ultra-fins à bord des MRJ

Mistubishi prévoit d’installer des sièges ultra-fins à bord des MRJ

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Laissez un commentaire