Air France-KLM : un programme hiver 2014/2015 tiré par Transavia

Boeing 737-800 NG de transavia - © Transavia Holland

Boeing 737-800 NG de transavia – © Transavia Holland

Le groupe Air France-KLM a précisé hier son programme hiver 2014/2015. Air France et KLM ne proposeront guère plus de sièges que l’année dernière à la même époque, mais Transavia, et surtout Transavia France, continuera à tirer la croissance du groupe.

 

Lors de la présentation hier 08 Octobre de ses résultats financiers pour le mois de Septembre 2014, Air France-KLM à révélé les grandes lignes de son programme de vols pour la prochaine saison hiver, qui court du 26 Octobre 2014 au 28 Mars 2015.

Par rapport à l’hiver précédent, la croissance de l’offre en sièges (exprimée en SKO) pour la totalité du groupe restera modeste, à +0,7%.

Mais cette augmentation se décompose inégalement selon les différentes filiales. Ainsi, l’offre d’Air France, HOP! et KLM, ensemble, sera stable à +0,1%, mais celle de Transavia (France + Hollande) progressera fortement, à +13,3%.

Sur le long-courrier, les capacités d’Air France et KLM, engagées dans une croissance que le groupe a qualifié de « maitrisée », seront quasiment stables (+0,3%), avec des développements « très ciblés » : Air France poursuivra la desserte de Brasilia, inaugurée le 31 Mars dernier, « dans le cadre du partenariat avec GOL » . La compagnie mettra en service un A380 sur Abidjan à la fin de ce mois, et continuera de se développer à Tokyo Haneda. KLM de son côté mettra en place des vols supplémentaires vers Atlanta.

Les capacités Court et Moyen-Courrier des hubs de Paris Charles de Gaulle et Amsterdam seront en légère hausse (+3,1%), mais, comme à l’été, c’est l’aéroport Néerlandais qui en sera le moteur. Les principales évolutions incluent le maintien des lignes lancées à l’été depuis Amsterdam vers Turin, Bilbao et Zagreb, tandis que les fréquences vers Bergen, Billund, Moscou et Bordeaux seront renforcées. A Paris Charles de Gaulle, la liaison vers Stavanger lancée cet été est maintenue.

En dehors des deux hubs du groupe, les capacités Court et Moyen-Courrier point-à-point sur les liaisons transversales sont revues en forte baisse (-11,3%), dans le prolongement d’une tendance engagée cet été, avec notamment de nouvelles réductions de l’offre sur les bases de province, ainsi que des réductions de fréquences sur Orly-Bordeaux et Orly-Toulouse.

Transavia

En fait, à l’intérieur du groupe Franco-Néerlandais, c’est le développement de Transavia qui assure l’essentiel de la croissance.

La filiale low-cost, qui opère en France et en Hollande, offrira des capacités en forte hausse : +13,3%.

Celles-ci seront concentrée sur la France (+56%), avec notamment le maintien de certains lignes lancées à l’été 2014 :

  • Depuis Paris Orly-Sud : Athènes, Barcelone, Budapest, Istanbul, Madrid, Malaga, Pise, Prague et Tel Aviv.
  • Depuis Lyon : Tel Aviv (ouverture prévue le 12 octobre) et Funchal
  • Depuis Strasbourg : Marrakech

Le groupe prévoit de poursuivre le développement de Transavia France au delà de la saison hiver 2014/2015, en ajoutant 7 Boeing 737 à la flotte de la low-cost, dans des conditions que le groupe doit encore expliquer à ses personnels, après la grève d’une majorité de pilotes pendant 14 jours.

Concernant la flotte d’Air France et KLM, les nouveautés cet hiver concerneront le long-courrier : d’ici à la fin de l’année, KLM aura installé sa nouvelle classe Affaires sur 22 Boeing 747 et 1 Boeing 777, Air France ses cabines Best & Beyond sur 5 Boeing 777.

…….

> Plus sur Air France-KLM

> Plus sur Transavia

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

2 commentaires sur “Air France-KLM : un programme hiver 2014/2015 tiré par Transavia

  1. « En dehors des deux hubs du groupe, les capacités Court et Moyen-Courrier point-à-point sur les liaisons transversales sont revues en forte baisse (-11,3%), dans le prolongement d’une tendance engagée cet été, avec notamment de nouvelles réductions de l’offre sur les bases de province, ainsi que des réductions de fréquences sur Orly-Bordeaux et Orly-Toulouse. »

    –> Et les détails concrets c’est pour quand?

Laissez un commentaire