Air France privée d’assistance à l’aéroport d’Antananarivo [MAJ]

Boeing 777-300ER d'Air France. - © Air France

Boeing 777-300ER d’Air France. – © Air France

Depuis hier 26 Août, Air France est privée d’assistance à Antananarivo, la capitale Malgache : les agents au sol d’Air Madagascar refusent de travailler pour la compagnie Française en protestation à l’inscription d’Air Madagascar sur la « liste noire » de l’Union Européenne.

[Article mis à jour le 28/08/2014 pour inclure le communiqué d’Air France]

Air France ne peut plus compter sur l’assistance de son prestataire à l’aéroport Ivato d’Antananarivo : le personnel d’Air Madagascar s’est mis en grève depuis hier mardi 26 Août dans une action qui cible uniquement la compagnie Française.

En agissant ainsi, le personnel gréviste entend faire pression pour que soit levée l’inscription d’Air Madagascar sur l’annexe B de la « liste noire » des compagnies aériennes dressée par l’Union Européenne.

Dans un communiqué publié dans les journaux Malgaches, le personnel d’Air Madagascar accuse la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC), autorité Française, d’être à l’origine de cette inscription qui a pour effet d’interdire le survol du territoire Européen aux appareils immatriculés à Madagascar, obligeant Air Madagascar à louer des avions auprès de sociétés spécialisées pour ses routes vers l’Europe. Cette mesure coûterait 3 millions d’euros à la compagnie Malgache chaque année, estime une source locale.

Les grévistes considèrent que l’interdiction faite à Air Madagascar d’opérer vers l’Europe « profite » à Air France, qui dessert Antananarivo à raison de 4 vols par semaine. Mais ils menacent d’étendre leur action aux autres compagnies Françaises, notamment Air Austral et Corsair.

Le mouvement est de nature à gêner considérablement les opérations d’Air France à Antananarivo, qui se voit privée de mécaniciens, bagagistes, et chauffeurs de passerelles mobiles.

Ainsi, « le vol AF 934 du 26 août assurant la liaison Paris Charles-de-Gaulle a été dérouté lors de son approche de l’aéroport d’Ivato International en raison d’une situation jugée dangereuse pour les clients et le personnel de bord à la suite de manifestations dans l’enceinte de l’aéroport, » a indiqué une porte-parole d’Air France. « L’avion a été dérouté sur La Réunion et les passagers ont été pris en charge par Air France. La compagnie travaille activement à une solution pour permettre aux passagers de parvenir à Antananarivo, » a-t-elle précisé.

Le vol était effectué en Boeing 777-300ER, avec 310 passagers et 15 membres d’équipage à bord.

Les vols des autres compagnies ont été opérés normalement le 26 Août.

L’issue de cette affaire parait incertaine, Air France n’ayant en aucun cas la possibilité de réviser la position de l’Union Européenne sur Air Madagascar. La compagnie malgache pourrait s’exposer à des sanctions financières pour ne pas honorer le contrat qui la lie à Air France.

…….

> Plus sur Air France

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

2 commentaires sur “Air France privée d’assistance à l’aéroport d’Antananarivo [MAJ]

  1. On pense bien à ceux qui ne sont pas arrivés à Tana, mais on ne pense pas à ceux aui auraient dû reprendre ce vol pour retourner en France ! Comment fait-on pour la rentrée ? Continuez de nous ignorez, nous, prisonniers d’Air Madagascar !

    • La prochaine fois vous partirez dans le larzac. Et puis ça vous montre un peu que il n’y a pas que air france qui défend ses droits.
      Bonnes vacances.
      En attendant, mangez du foie gras!

Laissez un commentaire