Malaysia Airlines va-t-elle changer de nom ?

Le 100ème Airbus A380 a été délivré à Malaysia Airlines en Mars 2013. Le nom de la compagnie est maintenant associé à deux catastrophes majeures. Photo © Airbus

Le 100ème Airbus A380 a été délivré à Malaysia Airlines en Mars 2013. Le nom de la compagnie est maintenant associé à deux catastrophes majeures. Photo © Airbus

Malaysia Airlines pourrait bientôt changer de nom, mais aussi la structure de son réseau, dans le cadre d’une restructuration globale de ses activités : un changement radical qui suit deux catastrophes aériennes en quatre mois et une image de marque écornée.

 

Le principal actionnaire de Malaysia Airlines, l’état de Malaisie à travers le fond souverain Khazanah Nasional Berhad (69% du capital), étudierait un changement d’identité pour sa compagnie porte-drapeau, rapporte le journal Britannique The Telegraph qui interrogeait dans son édition d’aujourd’hui dimanche Hugh Dunleavy, directeur commercial. 

Après deux catastrophes majeures, Malaysia Airlines ne serait pas la première compagnie à changer de nom.

Ainsi, Usair a été rebaptisée US Airways en 1996 après une série de 5 accidents mortels en 5 ans dont deux en 1994.

Et un peu plus de 10 ans auparavant, Korean Air Lines est devenue Korean Air après l’accident du vol KE007 Anchorage-Seoul, abattu par la chasse Soviétique en 1983, en pleine Guerre Froide.

Dans les deux cas, les compagnies aériennes ont également changé de livrée.

Pour autant, un simple changement d’identité ne suffira pas à résoudre les problèmes de la compagnie Malaysienne. Avec plus de 960 millions d’euros de pertes accumulées entre 2011 et 2013, la compagnie est au bord du gouffre.

Le plan de restructuration mis en place en 2012 s’est révélé insuffisant avec une concurrence accrue venue des compagnies low-cost en Asie, une gestion approximative, des interférences politiques, des effectifs pléthoriques et improductifs ainsi que des syndicats hostiles à tout changement. La levée de fonds de 2013 n’a pas réussi à la renflouer.

La disparition mystérieuse du vol MH370 avec 239 personnes à bord le 08 Mars, puis le crash du MH17 faisant 298 victimes le 17 Juillet, sont venus enfoncer le clou.

La compagnie cite une « chute vertigineuse » de ses réservations. Et pour remplir ses avions, elle a recours à des promotions massives (jusqu’à -50% au départ d’Asie).

Du coup, Malaysia Airlines perd de l’argent, beaucoup d’argent, entre un et deux millions de dollars US par jour selon les analystes. Sa trésorerie sera épuisée à la fin de l’année.

Son actionnariat doit agir vite. Un plan de restructuration est à l’étude, prévoyant un réseau et des capacités revus à la baisse avec la fermeture des lignes déficitaires et une réduction de la flotte ainsi qu’un recours accru à la sous-traitance. Voire à une prise de participation ou un partenariat étendu avec un autre actionnaire. Pour avoir les mains libres, mais aussi pour enrayer l’effondrement du cours qui a perdu 80% de sa valeur en 2 ans, l’Etat Malaysien rachèterait les 31% de flottant, une opération qui pourrait être réalisée dès le mois d’Août ou en Septembre.

Notre actionnaire majoritaire, le gouvernement malaisien, a déjà commencé à évaluer la forme future de notre entreprise et ce processus va maintenant s’accélérer après l’accident du MH17.

Il ya plusieurs options sur la table, mais toutes résultent dans la création d’une compagnie aérienne propre à faire rentrer Malaysia Airlines, ainsi que d’autres compagnies aériennes, dans une nouvelle ère,

déclare au Telegraph Hugh Dunleavy, qui ne manque ni d’optimisme ni de détermination : après la perte des deux Boeing 777, Malaysia Airlines « sortira plus forte » de ses épreuves, assure-t-il.

…….

Sur le même sujet :

Malaysia Airlines est-elle une compagnie maudite ? (22/07/2014)

Après la disparition du vol MH370, Malaysia Airlines va-t-elle faire faillite ? (19/05/2014)

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Laissez un commentaire