Airbus conforté dans ses choix : Hawaiian Airlines se convertit à l’A330neo

Visualisation d'un Airbus A330-800neo aux couleurs de Hawaiian Airlines

Visualisation d’un Airbus A330-800neo aux couleurs de Hawaiian Airlines

 

En annonçant qu’elle convertit sa commande d’A350-800 en A330-800neo, Hawaiian Airlines conforte Airbus dans ses choix.

 

La compagnie basée à Honolulu a signé un protocole d’accord (MoU) avec Airbus portant sur l’acquisition de 6 nouveaux appareils A330-800neo, avec des droits d’achat pour 6 exemplaires supplémentaires. « Cette commande remplace celle existante pour 6 A350XWB-800  » , a-t-elle fait savoir hier 22 Juillet.

Hawaiian Airlines devient non seulement la première compagnie Américaine à commander l’A330neo, mais aussi la première ayant commandé l’A350-800 à se reporter sur l’A330neo, une « solution élégante pour notre besoin en appareils supplémentaires pour la fin de la décennie » , explique Mark Dunkerley, le PDG de la compagnie.

Selon Airbus, l’A330neo partage 95% d’éléments communs avec la version d’origine de l’A330, dont Hawaiian Airlines exploite 18 exemplaires à ce jour.

« Le gros-porteur A330-800neo est similaire en taille aux A330-200 de Hawaiian Airline, qui peuvent accueillir 294 passagers dans une configuration à deux classes (Première et Economie). Il intégrera des améliorations aérodynamiques et de nouvelles prestations pour la cabine. Le nouvel avion aura une autonomie de 400 mile nautiques et réduira la consommation de carburant de 14% par siège grâce à ses moteurs Rolls-Royce Trent 7000 de dernière génération  » ,

indique le transporteur.

Bien que les termes de l’accord avec Airbus n’aient pas été révélés, Hawaiian Airlines précise qu’avec cette conversion de commande, ses engagements financiers sont réduits de 500 millions de dollars US tout en s’étalant sur une durée plus longue : les A330-800neo sont livrables à partir de 2019, les A350-800 devaient rejoindre sa flotte dès 2017.

Les nouveaux appareils sont destinés à assurer la croissance du réseau de la compagnie en Asie.

Avec l’A330neo lancé en fanfare lors du salon de Farnborough la semaine dernière, Airbus fait coup double : son carnet s’est déjà enrichi de 127 intentions de commandes en l’espace d’une semaine, tandis qu’il réussit à convaincre l’un des plus ardents défenseurs du projet A350-800. « Nous avons toujours pensé que l’A350-800 délivre les bonnes performances en termes d’économie et de rayon d’action pour assurer notre croissance future  » , déclarait encore Hawaiian Airlines le 11 Juillet, quelques jours avant le lancement du programme A330neo.

Celui-ci sur-performe déjà largement l’A350-800 en termes de commandes : après des annulations en série, le plus petit modèle de la famille A350 XWB n’était plus réservé qu’à 34 exemplaires, contre 180 à son lancement, tandis que les analystes estiment le potentiel de l’A330neo à plus de 1.000 aéronefs.

Mais pour réussir complètement son pari, Airbus doit convaincre les 4 autres opérateurs qui restent inscrits au carnet de commande de  l’A350-800 : Aeroflot (8 exemplaires), Asiana Airlines (8), Yemenia (10) et Ansett Worldwide Aviation Services (2).

…….

Plus sur l’A330neo

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Laissez un commentaire