Boeing : une version haute densité du 737 MAX-8 pour séduire les compagnies low-cost

Boeing 737 MAX-8  - © Boeing

Boeing 737 MAX-8 – © Boeing


 

Boeing étudie une version haute densité de son 737 MAX-8. La décision vise à séduire les compagnies low-cost et Ryanair en particulier.

 

Le constructeur Américain proposera une version du MAX-8 capable de transporter 200 passagers, au lieu de 175 selon les spécifications actuelles du modèle.

Cette augmentation de la capacité passe par un nouvel aménagement de la cabine avec un espace réduit entre les sièges (deux pouces en moins) et l’addition d’une issue supplémentaire pour mener à bien une possible évacuation dans les temps réglementaires, en vue de la certification du type.

Le fuselage sera identique à celui de MAX-8 « standard », mais la nouvelle variante offrira un gain d’efficacité de 6% en terme de coût par siège, selon Ray Conner, directeur général pour l’aviation commerciale chez Boeing, qui présentait hier le nouveau projet au salon aéronautique de Farnborough.

Le constructeur n’a pas indiqué quand cette variante serait disponible, mais elle devrait suivre la mise en service du modèle standard du 737-MAX 8, prévue pour 2017.

Le projet de l’avionneur vise à séduire les compagnies low-cost en leur proposant un produit concurrentiel, capable d’offrir des coûts unitaires toujours plus bas grâce à des capacités augmentées.

Précédemment, Airbus a en effet indiqué qu’il proposerait en option une version de son A320neo capable de transporter 189 passagers au lieu de 180 pour la version standard. L’A320neo doit rentrer en service deux ans plus tôt que le MAX-8.

John Wojick, le vendeur en chef de Boeing, a indiqué dans une interview que le marché visé par la nouvelle variante était celui de l’ultra low-cost, celui où les transporteurs cherchent à emporter un nombre maximal de passagers là ou la demande excède l’offre, quitte à réduire le confort de l’avion. « Quand on est dans l’industrie du bas-coût ou du bas-prix, on est toujours à la recherche d’un avantage concurrentiel, » a-t-il précisé.

La décision de Boeing pourrait séduire en tout premier lieu la low-cost Irlandaise Ryanair, qui opère aujourd’hui une flotte de plus de 300 737-800 NG, configurés pour transporter 189 passagers. Le MAX-8 doit succéder au -800 NG.

Boeing exclut que la version haute densité du MAX-8 ne cannibalise le MAX-9 prévu pour environ 192 passagers, ce dernier disposant d’une distance franchissable supérieure.

Malgré tout, subsistera dans la gamme de Boeing un fossé considérable entre le plus gros de ses moyens-courriers, le 737 MAX-9, et le plus petit de ses longs-courriers, le 787-8.

L’avionneur n’a fait part d’aucun projet pour augmenter les capacités du MAX-9, quand Airbus développe pour son concurrent, l’A321neo, une version capable d’emporter 240 passagers, 20 plus que la version standard.

> Sur ce sujet, lire : Airbus augmente la capacité de l’A321neo à 240 passagers (13/06/2014)

La famille 737 MAX remporte 40% de parts de marché sur le segment des moyens courriers, contre 60% pour la famille A320neo d’Airbus, selon les résultats commerciaux des deux avionneurs.

…….

Spécification du Boeing 737 MAX-8 « standard »

Spécification du Boeing 737 MAX-8 "standard" - © Boeing

Spécification du Boeing 737 MAX-8 « standard » – © Boeing

…….

> Plus sur le Boeing 737

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Laissez un commentaire