Vueling veut s’imposer sur le marché aérien France – Afrique

Airbus A320 de Vueling - © Airbus

Vueling opère une flotte composée uniquement de mono-couloir Airbus. Ici, un Airbus A320 de Vueling – © Airbus

 

Les ambitions des compagnies low-cost Européennes dépassent le cadre du vieux continent : Vueling veut s’imposer sur le marché aérien entre la France et l’Afrique.

 

« Le continent Africain représente un marché stratégique pour Vueling« , déclare aujourd’hui dans un communiqué la low-cost Espagnole détenue par le groupe IAG (British Airways – Iberia).

Vueling met en avant la situation de son hub situé à Barcelone, « à mi-chemin entre la France et le nord du continent Africain, permettant d’assurer de bonnes connexions à des prix compétitifs« , déclare-t-elle.

 

Vueling veut imposer le hub de Barcelone entre la France et l'Afrique Occidentale - © via gcmap

Vueling veut imposer le hub de Barcelone entre la France et l’Afrique Occidentale – © via gcmap

 

De fait, Vueling a construit son modèle économique en autorisant très tôt les correspondances à Barcelone, là où les autres low-cost fonctionnent sur un principe de « bases » et de trajets point-à-point.

Selon Vueling, cette organisation permet une fluidité de parcours similaire aux compagnies traditionnelles. Ainsi, « Grâce à son système de vols en connexion Vueling-Vueling, l’attente à Barcelona-El Prat, un aéroport accueillant, au confort et à l’organisation optimisés, varie entre 35 minutes et 12 heures. Les bagages, enregistrés à l’aéroport de départ, sont acheminés directement vers la destination finale et récupérés par les voyageurs à l’issue de leur voyage« , dit Vueling.

Résultat : les passagers en transit représentent aujourd’hui 20% du trafic de Vueling, selon ses propres chiffres.

Sur le marché Français , la low-cost vise plus particulièrement les départs depuis Paris (Orly et Charles de Gaulle), Lyon et Marseille, vers l’Algérie, la Gambie, le Maroc, le Sénégal ou la Tunisie.

 

 

Pour autant, la partie n’est pas gagnée pour Vueling : vers l’Afrique du Nord, la concurrence fait rage entre les différents opérateurs, traditionnels ou low-cost, qui assurent de nombreuses lignes directes.

En revanche, aucun ne relie les aéroports de province à l’Afrique Occidentale (Dakar, Banjul). C’est évidemment sur ce dernier marché que Vueling a le plus de chance de s’imposer.

Ainsi, la compagnie a porté le nombre de ses fréquences hebdomadaires entre Barcelone et Dakar de 1 à 3 pour l’été et dit offrir pour cette saison plus de 30.000 sièges. La ligne a été inaugurée le 22 Février 2014.

…….

> Plus sur Vueling

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Laissez un commentaire