EasyJet pense à un programme de fidélité

Appareils d'EasyJet à Londres Gatwick - © Easyjet

Appareils d’EasyJet à Londres Gatwick – © Easyjet


 

La compagnie à bas coût Britannique EasyJet envisage d’offrir un programme de fidélité d’ici à la fin de l’année 2014.

 

Afin de capter une part plus importante du marché Affaires en Europe, EasyJet pourrait offrir d’ici à 6 mois un programme de fidélité pour ses voyageurs fréquents, a annoncé son responsable des marchés Affaires, Anthony Drury.

Mais la low-cost qui veut « peindre l’Europe en orange » n’irait pas jusqu’à offrir des vols gratuits en échange de miles. Le transporteur penche plutôt vers la mise en place d’un service téléphonique dédié à ses meilleurs clients, ou encore l’accès à un salon à l’aéroport de Londres Gatwick, sa principale base.

« C’est très facile de se dire pertinent pour les voyageurs d’affaires, mais c’est très difficile de l’être« , a de son côté déclaré la PDG Carolyn McCall. « C’est une clientèle très exigeante et vous devez remplir non pas une de leurs exigences, mais de multiples exigences.« 

Le marché de la clientèle Affaires est maintenant jugé primordial par les compagnies low-cost, en raison de sa plus forte rentabilité que celui de la clientèle « loisirs », plus sensible aux prix des billets.

Easyjet a déjà déployé toute une stratégie pour attirer vers elle les passagers à « haute contribution », notamment en multipliant les fréquences vers les destinations Affaires, en proposant les accès coupe-file aux filtres de sécurité, l’embarquement prioritaire, le siège réservé à l’avant de la cabine ou encore des billets modifiables.

Cette stratégie est payante : Easyjet dit avoir transporté 12 millions de passagers Affaires l’année dernière (de Mars 2013 à Mars 2014), représentant un gain de 50% en 3 ans.

Son succès inspire Ryanair : voyant ses résultats inférieurs à ses attentes, la low-cost Irlandaise, première de sa catégorie en Europe en termes de passagers transportés, recentre désormais ses activités vers des aéroports situés plus près des centres-villes et révise sa politique commerciale pour tenter elle aussi de séduire les voyageurs d’affaires.

De son côté, l’Espagnole Vueling a déjà introduit un programme de fidélité. Dénommé Punto, celui-ci devient particulièrement intéressant en conjonction avec la carte Premium de la compagnie, qui permet de doubler les gains en miles.

> Sur ce sujet, lire aussi : Low-cost : que vaut la nouvelle carte Vueling Premium comparée à EasyJet Plus ? (27/05/2014)

…….

> Plus sur EasyJet

> Plus sur les compagnies low-cost

…….

© 2014 Air Info – Tous droits réservés

Laissez un commentaire